AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Éclats de vitre et bouts de féraille sur la grande route - JOY & MAJANDRA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Éclats de vitre et bouts de féraille sur la grande route - JOY & MAJANDRA Lun 30 Juin - 15:21

Le soleil atteignit le niveau dans le ciel lorsque Majandra ouvrit la porte de sa résidence, dans l'idée de rejoindre son véhicule stationnée dans l'allée pavée de sa résidence neuve. Être chirurgienne, ça rapportait, elle ne pouvait pas dire le contraire, mais au final, la belle brunette avait contribué à son succès. Elle préférait étudier et se concentrer sur sa réussite plutôt que de sortir comme les autres étudiants à l'époque de l'université de médecine. Aujourd'hui, elle ne pouvait pas envier personne. Elle adorait son travail - peut-être un peu trop - cela jouait beaucoup sur sa quête de trouver le parfait mari et fonder une famille. Enfin, la chirurgienne généraliste entra dans sa jolie Chevrolet Cruze blanche 2014 qu'elle venait à peine d'acquérir. La brunette baissa les vitres, idée de laisser entrer l'air frais dans son véhicule qui recevait la chaleur du soleil depuis son levée. Elle était finalement prête pour le travail. Aujourd'hui, elle devait s'arrêter chez Joy, une interne qu'elle avait suggéré d'amener jusqu'au travail. De toute manière, elles avaient le même chiffre en cette journée de vendredi. Elle s'arrêta face à la résidence de Joy et lâcha un coup de klaxon jusqu'à ce qu'elle entre dans la voiture. « Bonjour Joy ! Quelle belle journée ! Le soleil, la chaleur, dommage qu'on doive s'enfermer à l'hôpital, mais c'est pour la bonne cause au final, alors pourquoi pas ! » Dit-elle en souriant. Comme toujours, Majandra parlait beaucoup trop et souvent inutilement, mais ça faisait partie d'elle.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


┇ MESSAGES : 1111

MessageSujet: Re: Éclats de vitre et bouts de féraille sur la grande route - JOY & MAJANDRA Lun 30 Juin - 16:26





Time to let the past behind us


♫ So you were 6 feet underneath me ♪
♫ I feel the pulse I swear you moved ♪
♫ You digging deep deep down and recognized how much you had to lose ... ♪


Le téléphone faisait des siennes sur la table de chevet. Il vibrait. Et en même temps, il y avait cette musique qui venait de commencer, il y avait de cela moins d'une minute. Coup d'oeil rapide sur le lit. Mais il n'y avait déjà plus personne. A contrario, en face de la chambre, l'on pouvait voir de la lumière sortant de la salle de bain. Et oui, Joy était déjà debout. Depuis une dizaine de minutes déjà. Elle avait eu le temps de prendre une douche. Et quand la musique s'était mise à retentir, elle avait récupéré sa brosse à dent et s'en servait comme micro pour chanter devant la glace. Oh oui, elle était en forme ! Elle ne s'était jamais sentie aussi bien. Depuis qu'elle avait eu cette greffe, elle se sentait revivre ! Et elle en profitait. Elle profitait de chaque jour qu'elle avait. Pour sûr. Elle repassa par sa chambre après s'être habillée et elle récupéra son téléphone. Désactivant le réveil, elle descendit pour se retrouver dans la cuisine. Un jus d'orange. Deux trois biscottes dans un bon chocolat chaud et elle était pratiquement prête. Tandis qu'elle terminait son jus d'orange, elle checkait ses mails depuis son téléphone portable. C'était pratique ces petites bêtes. Ca lui évitait d'allumer son ordinateur portable.

Tandis qu'elle terminait de ranger ses affaires, Joy entendit klaxonner. Oh, ça devait être Majandra qui l'attendait. La rousse récupéra son sac et sa veste. Elle ferma son appartement et descendit à toute vitesse les escaliers. Elle avait l'habitude. Elle ne risquait pas de louper une marche et de se tordre le coup. Et rapidement, elle se retrouva dans la voiture de son amie. "Salut Majandra." Elle avait raison. Il faisait déjà beau. Et chaud. Et elles allaient être enfermées une bonne partie de la journée. "Faut voir le bon côté des choses. On sera au frais. A la clim. Et ça nous évitera d'être transpirantes de sueur." ajouta Joy dans un sourire. Elle tentait toujours de voir le bon côté des choses. Même si parfois, ce n'était pas toujours évident à dire vrai. "Comment tu vas aujourd'hui ?" lui demanda-t-elle en attachant sa ceinture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Éclats de vitre et bouts de féraille sur la grande route - JOY & MAJANDRA Mer 2 Juil - 22:36

Majandra jeta un bref coup d’oeil à l’heure affiché sur le tableau de bord, elle ne souhaitait surtout pas être en retard au boulot, il fallait croire que Maja adorait la ponctualité, donc, elle ne faisait jamais attendre qui que ce soit. Une fois sa collègue dans la voiture. Elle lui sourit. « Je vais très bien ! Même si d’après mes calculs, on risque d’arriver un peu juste, mais je vais survivre ! » Elle ne disait pas cela pour être mauvaise, au contraire, Majandra faisait partie de ses femmes gentilles, mais elle s’avérait également un peu direct, donc il fallait comprendre sa personnalité, mais malgré ce défaut, la chirurgienne semblait être appréciée par ses collègues et amis. « Tu sais ce que je viens de faire comme lien, Joy… On a le même prénom, mon deuxième prénom, c’est Joy moi aussi ! C’est amusant n’est-ce pas ! » Avoua-t-elle en riant. Ce genre de détail pouvait peut-être faire rire que la demoiselle, mais elle appréciait faire ce genre de liaison. Enfin bref, rapidement, la brunette appuya sur le champignon pour augmenter sa vitesse et ainsi atteindre la grande route en direction de l’hôpital. Depuis qu’elle travaillait à l’hôpital, Majandra n’avait jamais été à la limite du retard, elle ne souhaitait pas rompre son record personnel. « Tu as bien raison, la climatisation, c’est agréable, parce que je déteste suée, après tu es toute collante et c’est très désagréable, surtout lorsqu’on doit s’occuper d’un patient. J’insupporte de sentir la sueur chez un patient, alors je ne souhaite pas faire vivre ce qui me répugne aux autres… » Majandra tira la langue de dégoût. C’est en arrivant près de l’autoroute qu’elle aperçue quelques voitures en queue. « Merde… oh, je veux dire zut… encore de l’attente… on va être en retard … » Elle baissa les yeux tristement. Après tout, ce n’était pas de la faute de Joy, ni de la sienne si depuis le début, elle devait attendre. « Tant qu’à être prise dans le trafic, je veux en savoir plus sur toi ! Tu aimes l’internat pour l’instant ? Je me souviens lorsque j’ai commencé, j’étais une vrai boule de curiosité, je voulais tout voir, tout savoir et surtout tout faire, la première fois que j’ai vu un organe, oh mon dieu, je m’en souviendrais toujours… » Et aussitôt qu’elle s’apprêta à continuer sa phrase, un camion dévia le chemin et vint littéralement percuter le premier véhicule qui recula et frappa les voitures derrière lui et créa sans qu’on ne puisse rien faire, un carambolage surprenant. Quant aux deux jeunes chirurgiennes, c’est sous l’horreur de cette scène qu’elles restèrent figées jusqu’à ce que Majandra décide de reculer, mais suivant cette manœuvre, un autre camion s'enfonça dans sa magnifique voiture neuve sans plus attendre. Majandra se déchira les cordes vocales à hurler. « ON VA MOURIR, ON VA MOURIR ! »
Revenir en haut Aller en bas

avatar


┇ MESSAGES : 1111

MessageSujet: Re: Éclats de vitre et bouts de féraille sur la grande route - JOY & MAJANDRA Ven 4 Juil - 15:39





Time to let the past behind us



Il arrivait que Maj' en fasse un peu trop. Joy avait parfois l'impression que sa collègue était une stressée de la vie et qu'elle vivait sur le 360, si on peut dire ça comme ça. Elle était un peu speed. Trop pour Joy ? Non, pas spécialement. Elle débordait d'énergie et ça amusait la jeune interne. Elle aussi était speed. Dans le sens où ... Et bien, elle avait peur ... Peur de manquer de temps. Peur parce que la maladie pouvait revenir sans crier gare, du jour au lendemain. Bien évidemment que Joy n'avait pas envie que ça arrive. Elle espérait bien qu'elle en aurait pour quelques décennies avec ce coeur. Et que les progrès de la médecine seraient qu'elle n'aurait pas besoin d'une nouvelle greffe. Mais qui sait ce qui pouvait se passer. Du jour au lendemain, tout pouvait se terminer. Voilà pourquoi elle était autant speed. "Mais non, mais non. J'suis sûre qu'on est large !" répliqua Joy afin de la rassurer.

Les voilà parties, s'éloignant de l'appartement de Joy. Maj' en vint à lui faire une remarque. Un rapprochement qu'elle ne faisait que maintenant. Elles avaient le même prénom ! Enfin, le même deuxième prénom. "Sérieux ? Je savais pas !" Pour une coïncidence, c'était une sacrée coïncidence ! "Mais tu sais, à la base ... C'est pas mon premier prénom. C'est Louann. Mais y'a une histoire derrière tout ça..." Sa mère. C'était sa mère qui avait voulu l'appeler Louann. Et quand celle-ci l'eut abandonné, Joy préféra se faire appeler, justement, par son second prénom. "J'ai toujours préféré Joy à Louann de toute manière." C'était resté. Ca lui collait à la peau. Et elle préférait. Donc, c'était pas plus mal. Toutes deux parlèrent de la chaleur, de la climatisation, du fait qu'aller au boulot, c'était pas plus mal et que ça allait leur éviter de transpirer. "Tout à fait d'accord avec toi !"

Majandra en vint à ralentir quelque peu le rythme à cause de voitures, sur l'autoroute. Elles étaient, pour le moment, bloquées. Et la chirurgienne en vint, ainsi, à lui poser quelques questions. "Franchement ? J'adore. Honnêtement, je sais pas quelques autres études j'aurais pu faire. Peut-être dans la biologie ou bien la chimie. Mais j'adore l'internat. J'découvre de nouvelles choses tous les jours. J'pense que c'est bien l'un des seuls boulots au monde où tu peux apprendre un nouveau truc chaque jour justement." dit-elle dans un hochement de la tête. "Y'a des jours où c'est plus dur que d'autre. Mais c'est pas demain la veille que j'vais abandonner." Pour sûr. Jamais. Ce fut à ce moment précis que Maj' allait lui raconter une petite anedocte. Mais devant elles, un horrible spectacle. Un carambolage. Et elles se firent emboutir par l'arrière. Heureusement qu'elles avaient leur ceinture. Sans cela, ça aurait pu être grave. Bon, ok, les vitres de la voiture de Maj avaient explosé, leur provoquant quelques écorchures. Du moins, pour Joy, c'était le cas. Et elle s'ouvrit quelque peu la main en la posant à un endroit où il fallait pas. "Bordel de ... La journée commence bien !" Joy en vint à détacher sa ceinture. Elle ne voulait pas rester plus longtemps dans le véhicule. Elle qui avait déjà eu un accident, y'avait de cela quelques années. Elle n'avait pas eu la chance de s'en sortir indemne. Et elle préférait prendre les devant plutôt que se faire emboutir encore plus et devoir attendre les pompiers pour sortir. "Ca va toi ?" se tourna-t-elle en direction de Majandra afin de vérifier si tout était ok pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Éclats de vitre et bouts de féraille sur la grande route - JOY & MAJANDRA

Revenir en haut Aller en bas

Éclats de vitre et bouts de féraille sur la grande route - JOY & MAJANDRA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pokémon X Y : Les éclats de l'espace
» Equipement d'un 304, part 2 [Matt & Jordan]
» Cabine TIM
» Armoires de figurines
» Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire.[Alfred]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Friends and Family :: 
 :: Playmouth
-