AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Are you fine? ✖ Joam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


┇ MESSAGES : 1111

MessageSujet: Are you fine? ✖ Joam Jeu 3 Juil - 16:21





Are you fine?


Derniers jours d'école pour la petite Mickaëlla. Qui était-elle ? Sa petite nièce. La fille chérie de son cousin qu'elle adorait. Joy avait pris deux heures entre midi et deux, justement, afin de manger avec la petite fille. Elle était sortie de l'hôpital, avait été la chercher à l'école et elles avaient déjeuner dans le fast food du coin. Elles en avaient profité pour faire un magasin de vêtements. Oui, Joy adorait passer du temps avec sa nièce. Elle était tellement adorable ! Et trop mignonne. Brèfle, vous l'aurez compris, Joy était une tatie gâteau. Et prendre soin de sa nièce quand Liam ne pouvait pas, elle le faisait avec grand plaisir. Il était vrai qu'elle avait été obligée de s'arranger avec son boulot afin de pouvoir s'absenter. Et faudrait encore qu'elle prenne un quart d'heure, voire une demie-heure, pour aller la chercher à l'école. Pourquoi ? Habituellement, Liam avait une baby-sitter. Mais elle n'avait pas pu se libérer. Et tout bonnement, elle s'était proposée. Et passer du temps entre filles, c'était sympathique. Joy faisait un peu chauffer la carte bleue. Mais bon, hein, c'était pas comme si elle ne pouvait pas se permettre, n'est-ce pas ?

Après le déjeuner, Joy avait déposé la petite à l'école. Chose qui lui déplaisait dans le sens où elle trouvait inutile qu'elle aille à l'école. C'était la fin de l'année. Et ils ne faisaient que regarder des vidéos ou bien jouer. Ridicule selon Joy. Elle aurait bien aimé la garder avec elle à l'hôpital. Elle aurait fait des dessins. Elle aurait été chouchoutée par les infirmières. Le truc, c'est que la rousse aurait, peut-être, eu le droit à quelques remontrances de la part de son cousin. M'enfin, c'était fait. La gamine était à l'école à nouveau. Et Joy s'en irait la rechercher d'ici trois heures. Revenue à l'hosto, Joy était passée par la salle de repos afin de déposer son sac et de récupérer sa blouse, ainsi que son stéthoscope. Elle était prête pour un nouveau rodéo. Ce job ? Elle le kiffait. A dire vrai, elle ne se voyait pas dans une autre branche. Travailler dans un bureau, très peu pour elle. Cette direction, c'était peut-être un rapport malsain avec sa maladie. Mais il était vrai que faire autre chose, honnêtement, elle ne voyait pas quoi. Mais passons.

Ca faisait quoi ? Peut-être bien une bonne heure qu'elle était là. Elle avait vu quelques patients. Soigné quelques bobos. Recousu quelques plaies. Rien de bien extraordinaire. Elle allait passer à un patient suivant quand on en vint à l'interpeller. "Hé Joy ! Tu peux venir ? On a une PPB." Joy redressa la tête à son encontre et elle hocha de celle-ci. "Ok, j'arrive." Elle reposa le dossier qu'elle venait de prendre et accompagna son collègue. PPB ? Une abbréviation pour plaie par balle. Ils en utilisaient à longueur de journée. Au départ, quand on commençait, c'était difficile de mettre des mots sur chacune des abbréviations. Mais Joy avait l'habitude maintenant. Et elle ne se posait plus de questions. Ainsi donc, toute souriante, elle se dirigea vers la salle où allait se passer l'examen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


┇ MESSAGES : 99

MessageSujet: Re: Are you fine? ✖ Joam Ven 11 Juil - 20:12


Are you fine ?

Aujourd'hui encore, mon réveil sonnait très tôt pour me prévenir qu'il fallait que je me lève afin de préparer le petit déjeuner de Mickaëlla, ma fille, avant de l'emmener à l'école, puis de filer au travail. Heureusement, les vacances d'été arrivaient et aujourd'hui était l'un des derniers jours de cours de ma petite princesse avant ses vacances bien méritées. Je me sortis donc du lit, enfilant un pantalon et un tee-shirt avant de me rendre dans la cuisine pour préparer le petit déjeuner de Mickaëlla. Après avoir préparer le repas de la demoiselle, je filais dans sa chambre pour la réveiller en douceur, suite à quoi je partis prendre une douche pendant qu'elle mangeait son petit déjeuner.  Après ma douche, je me rendis dans ma chambre, enfilant des affaires propres pour sortir. Je mis donc un simple tee-shirt noir et un jean foncé muni d'une ceinture noire. 


Suite à cela, je retournais dans la cuisine, parlant un peu avec ma fille le temps qu'elle finisse son repas. Après avoir parler quelques minutes à Mickaëlla, celle-ci finit son petit déjeuner et partit se préparer dans la salle de bain. Pendant que la jeune fille se préparait, j'en profitais pour nettoyer la table et laver la vaisselle qui avait été utilisée pour le petit déjeuner. Ensuite, Mickaëlla sortit de la salle de bain et prit son cartable, puis elle me rejoignit, me prévenant qu'elle était prête à partir. Lui souriant, je pris mes clés de voitures, puis je me rendis à ma voiture avec ma fille, puis je l'emmena à l'école, parlant en chemin de sa journée et de ce que l'on pourrait faire en soirée tout les deux. Pendant le trajet, Mickaëlla me proposa d'inviter Joy à venir manger, et je lui répondis que cela était une bonne idée et que j'appellerais celle-ci pour lui proposer dans la journée. Je déposais ensuite Joy devant l'école, déposant un baiser sur son front en lui souhaitant une bonne journée. 


Après avoir déposer Mickaëlla à l'école, je me dirigeais vers mon lieu de travail, roulant tranquillement, jusqu'à entendre un appel radio qui demandait du renfort pour une fusillade. Sans réfléchir une seule seconde, et malgré le fait d'être seul à ce moment dans ma voiture, sans mon équipier, je répondis à l'appel radio en expliquant que j'arrivais sur les lieux. Je mis ensuite peu de temps à rejoindre mes collègue sur le lieu de la fusillade, et je gara ma voiture quelques mètres avant le lieu des coups de feu, puis je me rendis, mon arme de service à la main, aux côtés de mes collègues. Grâce à mon arrivée, qui faisait une personne de plus, mais pas forcément grâce à mes aptitudes au tir, nous avons réussi à mettre un terme à la fusillade, mais pas sans blessures. En effet, alors que la fusillade venait de se terminer, je baissais le regard sur mon épaule de laquelle je vis du sang couler, m'étant pris une balle à cet endroit durant la fusillade. Je fis signe à mes collègues de finir sans moi, leur expliquant que j'allais me rendre à l'hôpital pour me faire soigner de cette blessure, suite à quoi je remontais dans ma voiture afin de me rendre à l'hôpital.


Après quelques minutes de route, je finis par arriver à l'hôpital, et je me gara rapidement sur l'un des parkings prévus à cet effet, suite à quoi je sortis de mon véhicule, me dirigeant vers l'entrée de l'hôpital en demandant un médecin. Il fallut attendre très peu de temps avant qu'un médecin n'arrive pour s'occuper de moi, m'emmenant avec lui dans une salle à l'écart des autres personnes. Après m'avoir enlever mon tee-shirt pour avoir un meilleur regard sur ma blessure, le médecin me dit de rester ici, m'expliquant qu'il allait chercher quelqu'un d'autre pour s'occuper de moi. Je me retrouvais donc à attendre, une balle dans l'épaule, qu'un médecin arrive pour s'occuper de moi.


© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


┇ MESSAGES : 1111

MessageSujet: Re: Are you fine? ✖ Joam Sam 12 Juil - 17:33





Are you fine?



Si on l'appelait pour une plaie par balle, c'est que ça ne devait pas être trop grave et qu'elle pouvait s'en occuper. Parce que si ça nécessitait une intervention, d'une, ils se seraient dépêchés. Et de deux, Joy savait très bien qu'elle n'avait pas le droit de tout faire. Pour éviter ... que ça ne foire. Et éviter des procès également pour erreur médicale, et d'autres petites choses dans le genre. Enfin, passons.

La jolie rousse avait fini par rentrer dans la salle où allait se dérouler "l'opération", c'est à dire extraction de la balle si elle était toujours là, nettoyage de la plaie et points de suture par la suite. Rien de bien difficile, hein ? "Bonjour, je suis le docteur ..." Son visage se décomposa quelque peu quand elle vit son patient. Enfin, celui qui allait le devenir d'ici à quelques minutes. "Liam ? Mais qu'est-ce que ..." Qui était Liam pour elle ? Son cousin. Le père de la petite Mickaëlla. Elle n'en croyait pas ses yeux. Force est de constater que le métier de policier était ... difficile, dangereux et pas sans risque. Pour preuve ! Voilà qu'il venait de se faire tirer dessus. "Tu ... enfin  ... mais .." Elle secoua la tête. Elle devait retrouver ses esprits. Elle devait s'occuper de son cousin. Et faire en sorte qu'il aille bien. Qu'il reparte juste avec un petit bandage. Et rien de plus.

Joy se dépêcha d'enfiler des gants et se rapprocha de son cousin. "Mais qu'est-ce qui s'est passé ? Tu t'es encore retrouvé là où il fallait pas ?" lui demanda-t-elle. Un peu paniquée elle était. Mais elle allait vite se calmer et retrouver sa concentration. Elle en aurait besoin pour soigner Liam. "Tu peux enlever ta chemise ? Ou va falloir que je la découpe ?" En fait, ça aurait été quelqu'un d'autre, elle aurait sans doute pris les ciseaux et elle aurait coupé tout ça. Mais bon, là, c'était son cousin. Elle pouvait lui demander son avis. Surtout qu'il était pas dans les vapes. "A la base, on anesthésie la zone également. T'es prêt pour une petite piqûre ?" lui demanda-t-elle en penchant la tête sur le côté. "Ou tu veux jouer les gros bras ? Moi, je serais toi, j'prendrais la piqûre, et ce même si tu sais oh combien j'en ai une sainte horreur." Elle avait été prise pour une pelote de laine pendant plusieurs mois. Elle savait de quoi elle parlait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


┇ MESSAGES : 99

MessageSujet: Re: Are you fine? ✖ Joam Dim 24 Aoû - 17:14


Are you fine ?

Alors que j'attendais, dans une salle qu'un médecin arrive pour s'occuper de moi, je regardais le sang sur mon épaule qui me rappelait que mon métier n'était pas sans risque, et que j'aurais très bien pu perdre la vie durant cette fusillade si la balle était arrivée autre part.

Suite à une petite attente, la porte de la salle s'ouvrit, et une jeune femme entra. Cette jeune femme, je la reconnu tout de suite. En effet, il s'agissait de Joy, ma cousine qui travaille dans cet hôpital. Je pensais tomber sur un médecin que je ne connaissais pas, et par chance, je me retrouvais en compagnie de Joy dans cette salle. Je la regardais entrer, constatant qu'elle était surprise de me voir, je souris donc.

« Salut Joy. »

Suite à cela, elle enfila des gants, s'approcha de moi et me demanda ce qu'il s'était passé. L'histoire entière étant trop longue, je décidais de lui résumé le tout.

« Et bien, je manquais d'excuses pour passer te voir. Non, plus sérieusement, c'est une longue histoire, donc pour la faire courte, j'ai reçu un appel radio de la part de collègues, je me suis rendu sur les lieux d'une fusillade pour les aider et je me suis pris une balle là-bas. »

Il était pourtant très rare qu'une balle touche un officier dans une simple fusillade comme celle-ci, mais pour une fois, je fus touché, mais cela n'était pas trop grave, du moins, à mon avis, car je n'avais pas perdu connaissance. Joy me demanda ensuite si je pouvais retirer ma chemise ou s'il fallait qu'elle la découpe. Je souris, comme d'habitude, pour ne pas montrer que cette balle me faisait mal, à la question de ma cousine que les médecins ne posaient presque jamais.

« Je peux la retirer mais j'aurais besoin d'un petit peu d'aide pour la retirer totalement, la balle dans mon épaule devenant dérangeante quand je fais certains mouvements. »

Je commençais donc à retirer ma chemise, puis je demandais à Joy de bien vouloir m'aider à finir de la retirer, pour qu'elle puisse ensuite voir la blessure de plus près. Suite à cela, Joy me demanda si je voulais jouer au dur ou si j'acceptais la piqûre, ajoutant que même elle choisirait la piqûre, et pourtant, je savais très bien à quel point elle les détestait.

« Tu sais que je suis dur au mal, mais si tu me dis que même toi, tu prendrais la piqûre, je pense qu'il vaut mieux faire comme tu me le conseil, surtout que tu sais très bien de quoi tu parles. »

© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


┇ MESSAGES : 1111

MessageSujet: Re: Are you fine? ✖ Joam Mar 26 Aoû - 16:17





Are you fine?



Liam ... Elle l'adorait son cousin. Mais ce qu'elle aimait moins, c'était son boulot. A dire vrai, elle avait souvent peur pour lui. Elle s'inquiétait pour lui. Elle avait peur qu'il lui arrive quele chose. Et ses inquiétudes étaient fondées. Pour preuve, puisque Liam se présentait à elle avec une foutue balle dans l'épaule. Elle fronça quelque peu des sourcils lorsque son cousin en vint à lui répliquer qu'il manquait d'excuses pour la voir. "Te fous pas de moi Liam." Lui faire la morale ? Non, elle n'allait pas le faire, bien qu'il méritait une petite leçon de morale. Il devait faire gaffe. Pas pour la rousse. Mais pour sa petite tête blonde. Sa petite fille. Que deviendrait Mickaëlla si jamais Liam claquait ? Joy était sa marraine. Et elle serait, bien évidemment, ravie d'accueillir sa petite nièce si besoin était. Restait à savoir si elle saurait s'occuper d'une enfant. Sans doute que oui. Avec un air un peu plus sérieux, tandis que Joy était en train de regarder sa blessure, Liam en vint à lui raconter le comment du pourquoi. Sans forcément rentrer dans les détails. Une fusillade ... Joy secoua la tête. "Tu t'es retrouvé sur la trajectoire d'une balle ... Balle perdue je présume." dit-elle dans un hochement de la tête.

Il était temps de passer aux choses sérieuses. Et de lui ôter cette balle qu'il avait dans l'épaule. Elle en vint à filer un coup de main histoire de l'aider à lui enlever sa chemise. Elle n'avait pas envie qu'il se contorsionne dans tous les sens et qu'il ait encore plus mal. Non. D'ailleurs, elle lui proposait un petit calmant. "Bien, t'es raisonnable." Et hop, sans crier gare, elle lui avait planté une aiguille au niveau de l'épaule. "Ca surprend, ok, mais au moins, t'as pas eu mal." Elle reposa la seringue sur la petite table et récupéra de quoi désinfecter la plaie. "Je sais de quoi je parle, oui et non. J'ai jamais reçu une balle. Et j'espère bien que ça n'arrivera jamais d'ailleurs." dit-elle dans un hochement de la tête tandis qu'elle passa la compresse imbibée de désinfectant sur la plaie ouverte. "Ca doit piquer encore un peu. Mais avec l'anesthésiant, tu verras, tu sentiras plus rien d'ici à quelques minutes." Elle allait devoir attendre que ça s'endorme. Avant de venir trifouiller la plaie pour retirer la balle. "Ca n'a pas traversé." Une balle qui ressort, pour Joy, c'était toujours mieux. Ca évitait justement de prendre la pince et de faire mal au patient. "J'suis désolée, ça va encore te faire une cicatrice. Mais on dit que ça attire les filles." dit-elle dans un sourire. "Quoi que ... j'attire pas vraiment les mecs avec la mienne." ajouta-t-elle en secouant la tête. En même temps, la sienne, c'était pas une petite cicatrice de rien du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


┇ MESSAGES : 99

MessageSujet: Re: Are you fine? ✖ Joam Jeu 28 Aoû - 19:58


Are you fine ?

Aujourd'hui, ce n'était pas mon jour de chance. En effet, après avoir déposé Mickaëlla, ma fille adorée, la prunelle de mes yeux, à l'école, je filais aider des collègues qui se trouvaient dans une fusillade au cours de laquelle je reçu une balle. Je me suis ensuite dirigé vers l'hôpital pour me faire soigner et retirer la balle qui n'était pas ressortie de mon épaule.


En arrivant à l'hôpital, je n'imaginais pas que le médecin qui s'occuperait de moi soit Joy, ma cousine à laquelle je tenais beaucoup et dont jetais proche. Quand je la vis débarquer dans la salle où je me trouvais, je fus content de la voir, mais je ne voulais pas l'inquiété, je ne voulais pas qu'elle en vienne à se demander si je risquais chaque jour de me prendre une balle en travaillant, c'est pourquoi je tentais de la faire sourire en lui disant que je manquais d'excuses pour la voir. Cependant, cela ne devait pas être une bonne idée car elle me dis de ne pas me foutre d'elle. En effet, je suis le genre de personne qui n'hésite pas à risquer sa vie mais qui ne veut pas que l'on s'inquiète pour lui, peu importe les risques que comporte son métier. Enfin, je voulais surtout éviter que ma famille s'en fasse pour moi, car je préférais les voir sourire plutôt que se demander si je rentrerais ou non. Joy se mit ensuite à parler de la balle que j'avais reçu, l'évoquant comme une balle perdue, ce à quoi je répondis.


« On peut dire ça comme ça oui. »


Suite à cela, Joy m'aida à retirer ma chemise, et me dit que j'étais raisonnable d'avoir accepté la piqûre de calmant, puis elle me piqua sans prévenir, m'expliquant que cela me surprenais, mais que de cette manière, je n'avais pas mal. Il faut dire qu'elle avait raison, sa manière de faire ne faisait pas mal, et je n'avais presque pas sentit l'aiguille dans mon épaule. Elle reposa ensuite la seringue et vint désinfecter la plaie en me répondant qu'elle ne savait pas totalement de quoi elle parlait car elle ne s'était jamais prise de balle et qu'elle espérait ne jamais s'en prendre. Je lui répondis tout de suite.


« J'espère aussi que tu ne te prendras jamais de balle, mais bon, il faudrait être fou pour souhaiter que cela nous arrive, n'est ce pas ? »


Elle passa ensuite une compresse pleine de désinfectant sur la plaie ouverte en m'expliquant que cela devait encore piquer un peu mais que cela ne serait plus le cas d'ici quelques minutes. Ma réponse à cela fut un sourire rassurant comme celui des enfants après une chute, qui, pour résumer, signifiait : ''Même pas mal !''. En attendant que le calmant fasse effet, Joy regarda la plaie et constata que la balle n'avait pas traverser, et donc qu'elle était encore à l'intérieur de mon épaule. Il allait donc falloir que Joy s'aventure dans mon épaule pour la retrouver et la retirer. Joy me dis qu'elle était désolée mais que j'allais encore avoir une cicatrice, ajoutant que cela attirait les filles mais qu'elle n'attirait pas vraiment les mecs avec la sienne. Je répondis donc en souriant.


« Tu n'as pas à t'en excuser, ce n'est pas toi qui a tiré la balle. Au contraire, tu la retire et tu me soignes, c'est à moi de te remercier pour ce que tu fais. Pour les cicatrices, pour tout te dire, je me fiche un peu qu'elles attirent les filles, vu que ce n'est pas pour cela que j'ai des cicatrices. Et ne t'en fais pas, tu en attirera un, le bon, mais surtout parce que tu es toi, pas forcément grâce à ta cicatrice. »


Je regardais ensuite Joy en continuant de lui sourire, lui demandant.


« S'il te plait, ne dis rien à Mickaëlla à propos de cette balle, je n'ai pas envie qu'elle se fasse du souci pour moi. »
© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


┇ MESSAGES : 1111

MessageSujet: Re: Are you fine? ✖ Joam Mar 2 Sep - 17:26





Are you fine?



Se prendre une balle ? Pour sûr. Joy espérait que ça ne lui arriverait jamais. Elle avait déjà une sacrée cicatrice, eut de nombreuses interventions pour son petit coeur. Donc, elle n'avait pas spécialement envie de se retrouver avec une balle dans le buffet. "Tu sais, y'a des malades et des dingues un peu partout sur terre." dit-elle dans un hochement de la tête. "J'saurais pas dire si y'en a qui cherche effectivement à tout prix à se recevoir une balle. Mais j'suis sûre que y'a des malades qui n'attendent que ça." ajouta-t-elle en le regardant. Ouais. Des dingos. C'était pas ceux dont elle s'occupait le plus souvent. Mais ça arrivait à dire vrai. Des fous qui aimaient bien se faire charcuter. C'était pas du goût de Joy qui préférait être celle qui tenait le bistouri. Et pas celle qui avait besoin d'une intervention. "Enfin, j'dis ça, j'dis rien." Mais une balle dans le corps, merci, mais non merci.

L'air de rien, Joy poursuivait son investigation de la plaie. Elle nettoya les rebords. Il fallait que ça soit bien propre pour lui faire ses quelques points de sutures par la suite. Elle attendit quelques minutes, tout en s'excusant, avant de récupérer la pince. Et ouais, ça n'allait pas être drôle pour Liam. Elle fit une blague quelque peu douteuse sur les cicatrices. Son cousin en vint à renchérir sur le sujet. Apparemment, il s'en fichait bien qu'il puisse attirer des nanas. Il était mordu de Lilo en même temps. Même si l'un comme l'autre ne semblaient pas vouloir le dire ouvertement. "De toute manière, oui, c'est pas grâce à cette cicatrice monstrueuse que je finirais par trouver quelqu'un." dit-elle dans un léger hochement de la tête. "Encore faut-il que j'ai le temps de sortir et de faire des rencontres." Et y'avait des fois où elle était fatiguée. Où elle n'avait qu'une envie : rejoindre son lit. Ca arrivait des jours où elle avait des sacrés coups de pompe. C'était rare, mais ça pouvait arriver. "Si ça se trouve, j'suis peut-être pas faite pour vivre en couple. Ca sera célibat pour toujours avec Terminator." Est-ce qu'elle le pensait réellement ? Non. Au fond, elle savait que ça n'arriverait pas. Fallait juste ... qu'elle se lance. Tout simplement.

Joy amena la pince près de l'entrée de la plaie. Tandis que son cousin lui demandait de ne rien dire à Mickaëlla. Elle regarda son cousin avec un drôle d'air. "Liam ... Ta fille n'a que sept ans. Quel serait le besoin de lui raconter ce qui t'es arrivé ?" lui demanda-t-elle en penchant la tête sur le côté. "Elle est trop petite pour comprendre. J'suis pas stupide." Joy ? Raconter ce qui s'était passé à Mickaëlla ? Jamais de la vie. Elle n'était pas sotte. Tandis qu'elle continuait de lui causer, elle inséra la pince dans la plaie. "J'vais pas l'inquiéter outre mesure. Mais faudrait que tu fasses gaffe. J'ai pas envie d'aller la chercher à l'école un jour et lui annoncer que t'es plus là." Elle avait l'habitude d'annoncer ce genre de choses. Avec le boulot qu'elle faisait. Mais ça ne lui faisait jamais plaisir. Et si elle pouvait éviter, ça l'arrangeait à dire vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Are you fine? ✖ Joam

Revenir en haut Aller en bas

Are you fine? ✖ Joam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tarte fine abricots/frangipane
» Caaat powaaaaaaaa! /ZBAF/ Prèz' de Fine Patte :
» {fini} I've been doing just fine - Kiran ft. Haileen
» la frontière entre l'amour et la haine est aussi fine que celle entre la terre et le ciel — femme de femme only ♥
» Qui va là? [PV: Boule d'Énergie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Friends and Family :: 
 :: Playmouth :: St Anne Hospital
-