AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Kota ♦ Time flies, but the memories collected along the way can never be replaced.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Kota ♦ Time flies, but the memories collected along the way can never be replaced. Dim 6 Juil - 17:50

Sorrow Dakota Hampton

prénom +   Marlène 
pseudo +   © Summers
âge +   25 ans.  
comment as tu connu le forum ?  +   Prd il me semble.  
scénario ou personnage inventé ? +   Inventé.  
dc ? +   Nope, aucun.  
avatar:+   Ashley Michelle Tisdale
exclusivité du prénom ? +   Oui, svp.
exclusivité du nom ? +   Non.
quelque chose à ajouter ? +   The sky is the limit, jump and touch the sky.
   
 

   

   Hello, je m'appelle Sorrow Dakota Jessica Vanilla Hampton, mais simplement Dakota. Par contre pas de Dako, j'ai horreur de ça , mais mes amis ou ma famille m’appellent Kota. J'ai 25 ans, je suis d'origine Canadienne, je suis né(e) le jour de la fête des amoureux, un 14 février,  ce qui fait de moi un Verseau ah ah, ça tu l'avais pas encore demandé!

   Quoi ? Sérieusement ? Bon, si je dois donner mes qualités principales, je dirais que je suis Généreuse Fidèle Dynamique Sportive Débrouillarde Fragile et forte en même tempsSensible Simple Naïve Tête en l'aire Impulsive Curieuse Expressive Sérieuse Discrète Attentive Souriante Et comme tout le monde, j'ai des défauts. Les miens sont Maladroite Gentille (trop) EnfantineFranche Naïve Tête en l'aire Impulsive Curieuse . Mais bon, au moins je les reconnais, n'est-ce pas?

   Alors passons au plus intéressant... Bah ça dépend pour qui ! Je suis Célibataire. Enceinte et amoureuse... Mais chute, faut pas le dire. et je suis plutôt attiré(e) par les hommes. Je pense faire partit des Press Delete et dans la vie je suis Serveuse dans un café de la ville.

   
 

Welcome to the universe
Vancouver, Canada, au nord du continent américain, proche des USA une des villes les plus peuplées et connu de la planète ce n'est ici qu'un riche couple, marier de force, mais qui finalement succomba à l'amour. Firent naitre une petite fille de leurs unions, l'appelant Sorrow Dakota Jessica Vanilla, des choix de prénoms originaux. Née un dimanche, le 14 avril il y a 22 ans à présent, alors que l'aube se levait juste. Oui voilà un bien original nom pour une enfant de famille si traditionnelle et catholique. Mais les parents de la petite on toujours fait vœu d'élever leur fille chérie dans une maison plus saine et moins stricte que celle dans laquelle eux avaient vécu. Respectant néanmoins les règles de la société et la religion, pour leur fille pas de mariage forcé par des vies strictes... Juste une enfance comme chaque enfant rêverait de vivre et devrait vivre. Les années passaient tellement tranquillement, les tensions familiales étaient pourtant palpables entre les parents de la petite brune et le reste de la famille, qui tenaient encore tant à leurs traditions. Mais hormis quelques disputes les liens familiaux furent plus forts, enfin jusqu'à ce fameuse Noël... Une grande dispute éclata autour de la table, confrontant toute la famille, pourquoi n'avait-ton pas encore choisi de futur mari à la petite fille... Cette tradition depuis la fin des temps était toujours respectée. À l'âge de 4 ans les enfants devaient être promis avec des amis de la famille, cela avait été toujours été entendue ainsi. Mais non ici on refus M. Hampton veut d'une meilleure vie, plus conventionnelle pour sa chère petite. Les ponts seront coupés, pour toujours ou presque dès lors...

5 années passent, 5 années de bonheur, de joie, d'une vie "normal" même si le luxe, l'argent font de la famille Hampton de privilégier. La petite pourtant n'est en rien une enfant gâtée et pourrit comme elle côtoie pourtant à l'école. Elle les valeurs elle les a. Sorrow préférera toujours la Barbie classique à la Barbie couverte d'or de chez Dior que toutes ses camarades s'arrachent. Même si elle profite de certains privilèges, la mode, les vêtements, elle aime cela, et le shopping avec sa maman est un rendez-vous à ne jamais manqué. Tout comme ses cours de musique, virtuose presque depuis ses 4 ans elle prend des cours de chant, de danse, de musiques diverses. Et à 10 ans l'enfant se fait déjà remarquer par son talent et sa passion. Mais le destin va reprendre ses droits... Un certain samedi soir, un 13 avril, la veille de son anniversaire. Ses parents si adorable recherche le cadeau que leur fille leurs à demander, ce qu'elle veut depuis si longtemps, cette guitare classique, graver d'un phénix. Cet animal dont Dawn ne peut détacher le regard, tant il est majestueux et la fascine depuis quelques années déjà. Pour ses 10 ans, ses parents marquent le coup et veulent lui faire ce plaisir. Mais la guitare sur mesure ne sera prête que la veille de son anniversaire. Et la pluie, l'orage tombe dans les rues de New York, les routes sont glissantes, la visibilité faible. C'est au détour d'une rue, à un feu alors vert pour ses parents qu'un drame va arriver. La belle voiture sera percutée de pleins fouets, les parents de la brune sont mort sur le coup, la voiture est presque méconnaissable. La seule rescapée la guitare, dont seule le manche est cassé...

I'm closer to the edge.
Toquant à la porte de la belle maison canadienne des Hampton, tard dans la nuit, les services sociaux vinrent chercher l'enfant. La plaçant dans un foyer avec comme dernier souvenir de ses parents quelques maigres affaires qu'elle eut le temps de prendre chez elle. Mais surtout ce dernier cadeau qu'ils désiraient lui offrir. Même casser c'était le plus beau, le dernier souvenir que Sorrow est d'eux. Pendant de long, très long mois on fit rechercher la famille de la petite, on en trouvait les membres, mais personne ne voulait de cette enfant. Bâtarde, renier de l'ensemble de sa famille, car non élevée dans les coutumes... Alors rapidement on se rabattit sur les familles d'accueil et là ce fut bien plus simple. Après un an en foyer on lui trouva une famille aimante et charmante, qui ne roulait pas sur l'or, mais qui avait cependant une vie des plus correctes. La famille avait déjà un jeune garçon adopté Alexander. Les O'ryan étaient la parfaite famille aux yeux de la petite brunette et des services sociaux. L'intégration de Dakota bien qu'au départ fût difficile, la petite se refusait à parler, à communiquer, elle ne s'autorisait pas le droit de vivre, heureuse. La douleur encore trop encrée au plus profond d'elle. Seule les quelques larmes que chaque soir Xander séchait arrivaient à la réconforter. C'est grâce à ce petit bout d'homme que Sorrow remonta doucement la pente, s'accrochant à l'amour fraternel qu'il déposa sur elle au premier regard. 3 ans de bonheur avec les O'ryan, voilà à quoi elle eut le droit, voilà ce que la vie lui offrait finalement.
14 ans c'est à cet âge qu'un membre de sa famille, un cousin éloigné de M. Hampton réclama sa garde. Les O'ryan qui furent prêts à adopter la brunette se virent enlever l'adolescente des mains en quelques semaines à peine. Dakota atterrit du jour au lendemain dans une ville perdue dans les environs de New York, une jolie ville certes, mais là elle doit refaire sa vie. Avec un inconnu, si bizarre. Il ne semble pas s'intéresser à elle, il ne lui prête que difficilement attention, ne lui adressant même que très peu la parole lors de son arriver. Oh évidemment devant les assistants sociaux il fait des courbettes. Mais Kota semble plus être un gène qu'autre chose, alors pourquoi l'avoir arraché aux O'ryan, cette famille qui l'aimait.

L'explication venue que plus tard la veille de ses 16 ans, autour de la table, qu'évidemment mademoiselle avait mise, autour de ce bon repas qu'elle avait confectionné. La bonne niche, l'esclave, c'était son métier, et si quelque chose était mal fait, les coups de ceinture pleuvaient... Mais aucune trace, aucune façon de prouver ses dires, l'homme s'arrangeaient toujours. Autour de cette belle table espérant qu'il lui demande enfin ce qu'elle souhaitait pour le lendemain, son anniversaire... Mais il n'en fut rien, elle apprit juste que la raison de sa présence était l'héritage de ses parents, que lui pauvre fermier voulait son argent... Malheureuse, à bout de nerf, de fatigue, elle le laissera en bout de table sur des mots d'oiseau. L'alcool, et la colère alors s'empara alors de l'homme, violent de nature il ne se ménagea pas, frappant sa jeune victime, jusqu'au sang, lui apprenant les bonnes manières. Désirant la faire taire, lui faire peur, la séquestrer il l'enfermera à moitié morte dans un placard. Sorrow s'en sortira après de mainte reprise, l'homme saoule, endormit sur le canapé ne s'en rendra pas compte de la fuite de la belle jeune fille, terrorisée et complètement déboussolé.

A new day is comming
Errant dans les rues de sa nouvelle ville perdue au milieu de nulle part elle ne savait où aller et pourtant son coeur voulait retourner vers eux, ses gens qui l'avaient aimée et chérie pendant trois ans. Mais seules, sale, ses vêtements pleins de sang elle ne passait pas inaperçue. Elle resta quelques jours dans la ville se reposant comme elle le pouvait empruntant des vêtements et se faisant aider par des SDF, des gens qu'elle remerciera toute sa vie. Montant dans un bus avec quelques économies qu'ils lui donnèrent elle rejoint New York, à la recherche de sa famille, mais arriver dans l'appartement une dame lui ouvrit, elle apprenant qu'ils ont déménagé, loin, mais que le jeune garçon est resté sur New York. Où elle ne sait pas exactement, dans Brooklyn, mais elle n'a pas l'adresse exacte. Sorrow se met à la recherche de son frère et finit par le retrouver au bout de quelques jours à peine. Ses blessures sont encore bien visibles et alors qu'elle se présente à sa porte il comprend tout de suite ce qui s'est passé. Pour les coups et les attentions de cet oncle venu de nulle part. Elle est désemparée et très fragile, Alexander, ne compte plus les nuits où il doit se lever car elle fait des cauchemars, il finit même par dormir avec elle. Lui ayant laissé son lit et oui il avait un petit appartement. Mais avec le temps ils reprirent une vie quasi normale, lui jonglant entre le lycée et le travail, elle retournant au lycée. Doucement la vie reprit son rythme effréné...

Mais comme toujours la vie doit vous mettre des obstacles sinon ce n'est pas drôle. Un peu plus d'un an plus tard alors que tout semblait s'être arrangé voilà qu'un jour frappe à la porte de l'appartement, un beau jour d'été, cet homme que Sorrow avait fui, la rage dans les yeux... Une bagarre s'ensuivit, heureusement que Xander était présent sinon la jeune fille était partie pour se faire kidnapper. Prenant définitivement la fuite tous deux se retrouvèrent dans une ville inconnue, NewCastle. Ici ils font recommencer à vivre, laissant derrière eux le malheur. Alexander n'a pas dit à ses parents où ils étaient, ne pas les mettre dans la confidence s'est évité les risques, ils savent seulement qu'ils vont bien, qu'ils se débrouillent, que tout va bien. Aujourd'hui tous deux ont un travail pour payer le loyer et les divers frais, grâce à certaines aides ils sans sorte, même si cela n'est pas toujours simple. La jeune fille est certes riche, mais les deux jeunes gens préfèrent pour le moment vivre par leurs propres moyens que de tirer sur les sous de la jeune fille. Même si parfois ils s'aident un peu. Deux personnes responsables qui depuis leur arriver en ville vont mieux, la crainte est toujours là au fond. Mais ici ils ont repris leurs vies, ici ils se sentent bien.

Loud like love
Cela fait aujourd'hui trois ans qu'elle travail dans le même café. Elle aime l'ambiance qui règne dans ce lieu et aime servir les gens qui sont la plupart du temps très sympatrique avec elle. C'est d'ailleurs là qu'elle fit la connaissance du premier garçon à qui elle fit confiance, un jeune homme qui aujourd'hui n'est qu'un très bon ami mais qui lui redonna confiance en elle.

Depuis quelques mois maintenant, la jeune femme sert régulièrement un homme, toujours seul à sa table. Il commande toujours la même chose, il reste toujours environ 30 minutes, le temps de boire son café et de lire quelques lignes du journal matinal. Elle ne l'a pas vraiment remarqué au début, c'était au départ un client comme un autre, mais son rituel a fini par interpeller la brune. C'est un homme grand, du genre Bad-boy, tatouée, plutôt, pour ne pas dire carrément attirant. Mais la jeune femme a aussi remarqué l'anneau qu'il porte au doigt, dommage. Pourtant il y a environ 6 mois la brunette s'est assise à sa table, lui offrant son café. C'était un jour où il était le seul client du café. L'homme d'environ 30 ans fut très ouvert et les deux sympathisèrent simplement le temps de quelques minutes. Elle n'eut pas le temps de lui reparler plus que cela pendant de longues semaines, hormis quelques "bonjour, comment allez-vous aujourd'hui". Le blabla habituel. Mais c'est un soir au parc, alors que Dakota comme bien souvent, se promenait sur les sentiers elle le vit au loin, perdue dans ses pensées, les mains dans ses poches l'air mélancolique. Elle décida d'aller lui parler, de savoir ce qui n'allait pas. Posé sur un banc il se confia, un peu du moins, à la petite serveuse. Plus les semaines passaient plus les deux se voyaient, au parc le plus souvent, se posant et discutant simplement de tout de rien, de leurs petits soucis de la vie. Dakota a toujours eu ce don de redonner le sourire à n'importe qui.

Leur relation pourtant était différente, il y avait quelque chose d'inexplicable, quelque chose d'incontrôlable. Un soir, il y a environ 1 mois, il lui proposa de venir prendre un café chez lui. Un café qui se termina d'une façon totalement inattendue, mais qui restera pour toujours dans la mémoire de la jeune femme, et de l'homme aussi, surement. Elle qui ne se laisse pas facilement approcher et surtout touché, elle a passé la plus belle nuit de toute sa vie, sous ses caresses d'homme elle a succombé, sous ses doigts experts elle s'est senti femme pour la première fois, en même temps c'était sa première fois. Pourtant tout cela était interdit, il est marié. Comme deux adultes ils ont décidé d'oublier, de passé à autre chose, mais cela a tout changé... Elle ne peut s'empêcher de pensée à lui, chaque matin quand il vient à au Jackdaw's café, elle ne peut empêcher ce frisson qui le parcours. Et elle sait que c'est pareil pour lui, ce regard qu'il ose à peine poser sur elle, leur geste maladroit alors qu'elle lui donne son café, le fait qu'il évite le moindre contacte... Comme la vie est parfois injuste. Alors que Dakota à trouver l'homme avec qui elle se sent enfin en confiance, il faut que cet amour lui soit interdit.

En plus le sort s'acharne, elle vient d'apprendre qu'elle est enceinte des environs 1 mois. Et seul lui peu en être le père, car elle n'est pas du genre à aller coucher à droit et à gauche. Depuis des mois il est le seul qu'elle a connu. Comme quoi la vie parfois...

     
 


   
Code:

    <X> ashley tisdale </X>+ s. dakota hampton


Dernière édition par S. Dakota Hampton le Dim 6 Juil - 18:30, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


┇ MESSAGES : 99

MessageSujet: Re: Kota ♦ Time flies, but the memories collected along the way can never be replaced. Dim 6 Juil - 18:01

Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche   
Très bon choix d'avatar   
Il nous faudra un lien tout les deux  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Kota ♦ Time flies, but the memories collected along the way can never be replaced. Dim 6 Juil - 18:03

Merci       
OMFG ADAM         Évidement qu'il nous faut un lien     
Si tu veux on peu en parler en MP ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar


┇ MESSAGES : 99

MessageSujet: Re: Kota ♦ Time flies, but the memories collected along the way can never be replaced. Dim 6 Juil - 18:04

Avec plaisir, je t'envois un MP alors  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Kota ♦ Time flies, but the memories collected along the way can never be replaced. Dim 6 Juil - 18:10

Tu gère a fougère  
Revenir en haut Aller en bas

avatar


I wanted you to fight for me!
┇ MESSAGES : 655

MessageSujet: Re: Kota ♦ Time flies, but the memories collected along the way can never be replaced. Dim 6 Juil - 19:10

Féliciation.

bienvenue parmi nous Dakotaaa, ashley est rare sur le forum je trouver, bon choix d'avatar. j'aime beaucoup ton histoire. garde moi un liennn


Bienvenue dans la communauté Family and Friends, tu fais a présent partis a présent des habitants de Newcastle. Puisque tu viens de finir ton histoire et que tu as été validé par le staff.


Tu peux a présent poster tes Scenarii. Ainsi que tes demande de demande a tout genre qui te permettront de vivre dans la magnifique notre magnifique ville.


N'hésite pas nous faire de la pub et voter pour le forum :) mercii
Nous espérons que tu passeras de merveilleux moments en notre compagnie !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Life make me strong
┇ MESSAGES : 591

MessageSujet: Re: Kota ♦ Time flies, but the memories collected along the way can never be replaced. Dim 6 Juil - 19:11

Bienvenue à toi la belle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


┇ MESSAGES : 1111

MessageSujet: Re: Kota ♦ Time flies, but the memories collected along the way can never be replaced. Dim 6 Juil - 19:17

Bienv'nue à toi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Kota ♦ Time flies, but the memories collected along the way can never be replaced. Dim 6 Juil - 19:20

Merci vous, vos pseudo rox, j'adore       

Sora-Plùm L. Rhodes : On ne se connaitrait pas, Tweetie, cela me dis vaguement quelque chose   
Merci pour la validation  
Revenir en haut Aller en bas

avatar


┇ MESSAGES : 312

MessageSujet: Re: Kota ♦ Time flies, but the memories collected along the way can never be replaced. Lun 7 Juil - 0:52

Bienvenue en retard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Kota ♦ Time flies, but the memories collected along the way can never be replaced. Lun 7 Juil - 11:17

BIENVENUE (:
je te souhaite de bien te plaire surtout ^^
amuses toi bien :D
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Kota ♦ Time flies, but the memories collected along the way can never be replaced. Lun 7 Juil - 13:46

Merci à vous deux   
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Kota ♦ Time flies, but the memories collected along the way can never be replaced. Lun 7 Juil - 16:20

Bienvenue parmi nous :) Je te souhaite beaucoup de plaisir sur le forum ♥
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Kota ♦ Time flies, but the memories collected along the way can never be replaced. Lun 7 Juil - 16:30

Merci beaucoup, purée ton choix de célébrité    
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Kota ♦ Time flies, but the memories collected along the way can never be replaced. Lun 7 Juil - 16:56

Roh merci :) Amy est tellement géniale ♥
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Kota ♦ Time flies, but the memories collected along the way can never be replaced.

Revenir en haut Aller en bas

Kota ♦ Time flies, but the memories collected along the way can never be replaced.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» All Time Low

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Friends and Family :: 
 :: Présentations :: Validées
-