AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Il est tard et j'avais beson de te voir Zech

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


I wanted you to fight for me!
┇ MESSAGES : 655

MessageSujet: Il est tard et j'avais beson de te voir Zech Mar 15 Juil - 22:01

Zech & Sora-Plùm; la vérité c'est que ...

La nuit était sombre et calme, Sora-Plùm était complément perdu, elle marchait dans les rues de la ville sans savoir où elle aller. Depuis quelques temps tout ce bousculer dans sa tête, elle ne savait plus quoi faire, elle ne pouvait plus accepte cette situation. Plus elle passait du temps avec Ezechiel plus ses sentiments prenait de l’ampleur, elle ne supporter pas le voir parler a une autre femme, elle avait toujours peur qu’il se fasse draguer, qu’il tombe sous le charme d’une autre. Elle ne savait plus quoi faire, est ce qu’elle devait lui dire ? Est ce qu’elle devait passer à autre chose ? Elle avait même envisagé de changer de caserne. Pour ne plus le voir … mais même ça c’était trop dur pour elle, elle ne voulait pas ne plus l’avoir dans sa vie.

Plus elle marchait, moins elle trouver des réponses, elle ne pouvait rien faire … cela faisait des heures qu’elle était sortie de chez elle pour prendre l’air et qu’elle n’était pas rentré. Elle était loin, il commençait se faire tard, les bars commencer a fermé, elle regarde l’heure il était prêt de 2h du matin …. Elle regardait autour d’elle personne … Sora continua a marchait dans les rues de la ville … d’un coup elle entendit des bruit de pas derrière elle … Elle n’osait pas se retourner, pourtant elle n’était pas du genre à avoir peur pour un rien, mais là elle était préoccupé, elle n’avait pas le courage de tenir tête à quelqu’un. La situation actuelle l’avait complément changé.

Elle se retrouva devant chez Zech, c’était peut-être un hasard, elle entendait toujours des bruits de pas, des murmures, elle n’était pas vraiment rassurer … Elle regarda l’heure 2h du matin, toute les lumières était éteinte. Tant pis elle prenait le risque elle sonna … elle regarda autour d’elle. « Zech … répond » enfin elle n’était pas certaine de vouloir qu’il réponde


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


┇ MESSAGES : 107

MessageSujet: Re: Il est tard et j'avais beson de te voir Zech Jeu 24 Juil - 22:04

l'amour quand tu nous tiens ♡


Tu avais eu du mal à t’endormir. Tu ne travaillais pas, ni le lendemain. Habituellement tu aurais été scotché à Enzo pour passer la soirée ensemble. Mais, ce soir-là il avait prévu sa soirée avec sa copine. Tu ne pouvais pas lui en vouloir, ils étaient amoureux et surtout il était heureux. Alors, tu sacrifiais également tes soirées, tes journées avec ton meilleur ami pour le bien de leur relation. Alors, tu prenais sur toi et tu ne disais rien, acceptais seulement que ton meilleur ami passe la journée ainsi que sa soirée avec sa copine. Parfois, tu t’en voulais presque de ne pas être en couple, cela arrangerait bien tout. Tu pourrais donc passer plus de temps avec ton meilleur ami, en profitant des journées à quatre, ou des soirées. Mais tu n’étais pas prêt à te mettre en couple. La seule et unique personne qui te plaisait était la petite sœur d’Enzo et jamais il ne t’autoriserait à la toucher. Tu devais prendre ton mal en patience et attendre que cela se tasse. Parce qu’au fond, ce n’est peut-être que ton imagination, peut-être que tu es fou et que tu n’as aucune attirance envers elle. Peut-être même que si tu refoulais tes sentiments pour elle c’est parce qu’il n’existait pas. Tu te posais tellement de question, tu ne savais pas quoi faire par apport à tout ce qui se passait dans ton cœur, tellement que tu préférais ne pas y penser mais surtout de ne jamais prononcer les mots tout haut. Tu tournais dans ton lit, encore et encore à la recherche d’une bonne place. Tu soupirais. Tu décidais de te lever de ton lit pour boire un coup, vêtu simplement d’un boxer, tu te baladais jusqu’à la cuisine pour attraper une bouteille d’eau. Tu buvais directement à la bouteille puis tu la rangeais avant de remonter dans ta chambre.   Tu sautais sur ton lit, le regard fixé au plafond. Tu restais posé de cette manière pendant un bon moment, puis tu soupirais. Tu te déplaçais à nouveau afin de trouver une bonne place. Au bout d’un quart d’heure, tu lâchais l’affaire, tu te mis assis sur ton lit, soupirais. Puis, tu entendais quelqu’un sonner à la porte. Tu fronçais des sourcils et tu descendais. Arrivé devant la porte, tu regardais dans le trou pour savoir qui c’était. Totalement surpris, tu ouvrais donc la porte précipitamment. Elle semblait perturbé et paniqué presque. Tu regardais derrière elle, il y avait personne mais des bruits étranges. Tu fermais la porte, puis tu te retournais vers Sora. Tu étais complètement inquiet, tu tournais ton visage de manière à regarder l’heure, il était deux heures passé du matin. Tu fronçais les sourcils, tu avais peur qu’il se soit passé quelque chose de grave ou quoi que ce soit. Est-ce que tout va bien ? Tu étais un peu stressé, elle ne venait jamais chez toi et surtout pas la nuit. Tu étais presque perdu. Tu aurais voulu la prendre dans tes bras, mais tu ne faisais rien. Tu la regardais simplement, et tu avais totalement oublié que tu n’étais vêtu que d’un boxer. Tu n’en faisais pas vraiment attention, de plus, elle semblait intriguée par quelque chose. Tu ne savais pas pourquoi elle était là, surtout à cette heure-là. Mais tu te demandais si le fait que tu n’arrivais pas dormir était lié à elle, parce que tu n’arrêtais pas de penser à elle et c’est comme si elle était venu à toi. C’était peut-être un signe ? Tu n’en savais trop rien. Tu attendais qu’elle te parle pour pouvoir faire quoi que ce soit. 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


I wanted you to fight for me!
┇ MESSAGES : 655

MessageSujet: Re: Il est tard et j'avais beson de te voir Zech Dim 27 Juil - 13:39

Zech & Sora-Plùm; la vérité c'est que ...

Il était tard, il faisait froid, l’hiver était bien installer dans la ville … Mais ça n’avait pas empêché Sora de sortir. Elle voulait se changer les idées, mais rien a faire elle n’arrive pas a se sortir de la tête les sentiments qu’elle avait pour Zech, elle pensait même changer de caserne parce que ça devenait trop dur pour elle, elle avait du mal a géré ce qu’elle ressentait pour lui. Elle qui ne pensait pas un jour tomber amoureuse et bien la elle l’était, mais c’était une histoire impossible, Enzo ne la laisserait jamais vivre une histoire avec son meilleur ami. A force de marchait dans les rues de la ville, elle était arrivait dans le quartier ou vivait Zech, sa voiture était loin, vu l’heure qu’il était-elle n’avait pas envie de de faire demi-tour, en plus de ça elle avait l’impression qu’elle était suivis, elle avait entendu des murmures des bruit de pas, mais quand elle c’était retourné elle avait rien vu, a part des silhouettes. Peut-être que ce n’était rien mais elle était tellement nerveuse que le moindre bruit la faisait sur sauter.
Arrivait devant chez Zech, elle avait sonné, elle le regrettait aussitôt, il était quand même deux heure du matin, et elle risquer de le réveillé … Elle l’avait réveillé. Quand elle le regarda elle se rendit compte de son erreur, en plus de ça il portait juste un boxer, elle n’avait pas pu s’empêcher de le regardait, ce qui n’arranger pas les choses … elle était rentré « excuse-moi je te réveille ? » elle commençait à faire demi-tour « Je ne devrais pas être ici » elle se retourna vers lui « Je ne sais même pas ce que je fais ici, je marchais et je me suis retrouver devant chez toi … j’ai entendu des bruits de pas » elle était assez nerveuse. Elle était complément déstabilisé par Zech, il se trouver devant elle, a moitié nue, elle avait envie de l’embrasser … La posa ses mains sur son visage … « je n’aurais pas dur venir … » Elle avait envie de lui dire ce qu’elle ressentait pour lui. Mais elle ne pouvait pas … Elle se rendait compte que son comportement était étrange, pourtant elle n’avait pas bu, elle n’avait rien pris, elle était juste perdu.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


┇ MESSAGES : 107

MessageSujet: Re: Il est tard et j'avais beson de te voir Zech Dim 27 Juil - 16:52

l'amour quand tu nous tiens ♡


Tu n’arrivais pas à dormir, c’était fou. Tu te baladais chez toi, à la recherche du sommeil. Tu avais presque fait tout le tour de ton lit, tu t’étais balader dans la cuisine. Rien à faire, tu n’y arrivais pas. Il était tard, tu le savais mais c’était horrible. Tu n’y arrivais pas alors tu t’étais assis sagement, comme dans une salle d’attente sauf que tu n’attendais pas un médecin mais plutôt le sommeil. Inexistant. Le néant. Désespéré, quelqu’un sonnait à ta porte. Tu ne songeais à peine au fait que tu sois vêtu que d’un simple boxer puisque tu tentais tout simplement de t’endormir, tu descendais voir qui cela pouvait bien être. Lorsque tu voyais Sora-Plùm devant ta porte tu étais complètement surpris, bien évidemment tu ouvrais la porte rapidement et tu la faisais entrer. Tu regardais derrière elle pour t’assurer qu’il n’y avait rien, même si au fond, tu avais peut-être simplement peur qu’Enzo soit dans les parages.  Tu l’as regardais, elle semblait réellement étrange, insensée, elle divaguait et ne savais pas ce qu’elle faisait. Tu fronçais les sourcils, souciant de savoir ce qui lui arrivait. Elle te demandait si elle te réveillait, tu lui souriais en frottant ta tête. Non non, pas du tout, ne t’inquiète pas. Tu l’as regardé, tu avais littéralement oublié de quelle manière tu étais vêtue pourtant il faisait un vrai froid de canard dehors. Elle allait partir, tu fronçais les sourcils, tu ne comprenais absolument pas ce qu’elle faisait ou même ce qu’elle pensait. Tu jeté un coup d’œil à l’horloge il était plus de deux heures du matin, jamais tu ne l’as laisserait rentrée chez elle à cette heure si tardive. Ou alors, tu devrais l’emmener toi-même par peur qu’il lui arrive quelque chose. Tu muais, tu sentais bien qu’elle était nerveuse, tu avais peur qu’il se soit passé quelque chose mais finalement rien. Tu lui souriais, tu déposais tes mains sur ses épaules, tu ne supportais pas de la voire si nerveuse. Ne t’inquiète pas Sora, de toute manière, je te le dis toute suite, vu l’heure, tu n’iras nulle part ailleurs. Tu lui souriais, en réalité, tu étais heureux de l’avoir auprès de toi. Cela pourrait paraître étrange, mais tu te fichais pas mal d’Enzo, tu n’avais même pas réalisé qu’il avait un lien avec elle. Tu n’aimais pas la voir dans cet état-là donc tu ne pensais qu’à elle. Elle se dissuadait de partir, tu voulais simplement la calmer. Il était tard et peut-être qu’elle était simplement épuisée. Tu ne comprenais pas, mais tout ce que tu savais c’est que tu ne la lâcheras pas. C’est bon Sora. Tu l’as regardait dans les yeux. Mieux vaut être ici avec moi plutôt que dehors, non ? Tu lui souriais, tu voulais détendre l’atmosphère. Tu aurais aimé lui caresser le visage et les cheveux, mais tu ne pouvais pas te le permettre. Elle ne sentait pas l’alcool, donc elle n’était pas alcoolisée. Peut-être qu’elle voulait simplement discuter avec toi, tu n’en savais rien. Alors, tu préférais te battre contre toi-même pour ne pas faire sentir tes sentiments tout en essayant de la calmer. Tu aurais aimé déposé simplement tes lèvres sur les siennes pour qu’elle ne soit plus aussi nerveuse, mais tu préférais poser tes mains sur ses épaules pour avoir un contact avec elle malgré tout. Mais tu ne te permettais pas d’aller plus loin, par respect pour elle. Parce qu’au fond, tu ne sais pas si elle en a envie aussi. 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


I wanted you to fight for me!
┇ MESSAGES : 655

MessageSujet: Re: Il est tard et j'avais beson de te voir Zech Dim 27 Juil - 19:00

Zech & Sora-Plùm; la vérité c'est que ...

Qu’est-ce qu’il faisait ici, Sora n’arrête pas de se poser cette question. Elle était partagée entre deux,  elle avait besoin de conseils, elle avait besoin de réponses, ce qu’elle voulait c’était que sa vie soit plus simple, elle voulait arrête de se soucier de son frère et de ses désirs, mais ce n’était pas dans sa nature, elle avait toujours tendances a faire passer ses proches avant elle-même, du coup elle rester bloquer sur le fait que son frère ne voulait pas qu’elle sorte avec un ami avec lui. Enfin une règle débile dans ce genre. Mais là depuis qu’elle passer du temps avec Zech, elle avait commencé a avoir des sentiments pour lui, et l’histoire avec Azélia, les avaient rapprochaient encore plus. En plus de ça elle savait le secret d’Azélia, mais elle ne savait pas comment en parler avec Zech, Azélia lui avait demandé de garde le secret … Mais là c’était mentir a Zech, elle ne pouvait pas lui mentir. C’était pour ça qu’elle se sentait si mal ces dernier temps, entre le secret d’Azélia, ses sentiments, elle ne savait plus quoi faire, elle ne savait pas comment lui dire ce qu’elle avait sur le cœur, elle l’éviter plutôt que de lui mentir. Ce soir-là elle était arrivé chez lui dans un drôle d’état, elle était tremblante, perdu, elle-même ne se reconnaissait pas, elle était attirait par Zech, comme par un aimant, mais elle ne pouvait pas rester près de lui.  

Vu qu’il était deux heures du mat, elle pensait qu’elle avait réveillé, elle n’avait même pas fait attention a ses colocataires tout ce qu’il compter c’était le voir. Une fois devant lui c’était une toute autre d’histoire, elle voulait partir elle voulait le fuir.   «  Il est tard et tu as surement d’autre chose à faire »  elle baissa la tête «   ou quelqu’un d’autre à voir »  oui elle avait peur aussi qu’il ne soit pas seul, elle redoute de le voir avec quelqu’un d’autre. Zech voulait qu’elle reste, mais elle ne savait pas quoi faire, ni comment réagir, elle le regarda quand il posa ses mains sur ses épaules, c’était un geste banal mais vu qu’elle était dans un drôle d’état, le moindre geste de Zech la rendait encore plus nerveuse. «   Tu ne comprends pas, j’ai rien a faire ici »  elle le regardait «   Enzo ne veux pas »  elle se recula un peu … elle tournée littéralement en rond. Elle voulait rester avec lui, elle le regardait «   je vais demander à changer de caserne Zech, car je ne peux pas rester prêt de toi »   Elle avait lâchait le début.

«   Zech, je ne m’en veux pas, mais c’est trop dur de rester prêt de toi comme ça »  elle marqua une pause «   tu sais très bien pourquoi je ne peux »   maintenant qu’elle avait commencé à dire ce qu’elle avait sur le cœur «  être prêt de toi, me fait trop de mal, parce que je ne veux pas être ton amie Zech, je ne peux pas te mentir sur quoi que soit, je ne veux pas te voir avec une autre »  elle le regarda dans les yeux «   mais j’ai pas le choix, Enzo ne me le pardonnera jamais »   Sora était complément déstabilisé, c’était la première  fois qu’elle oser avouer ses sentiments, elle n’était pas le genre a faire des déclarations, mais la elle ne pouvait pas rester prêt de lui et lui mentir en prétendant être son amie. Elle s’approcha de lui «   Oh et puis m…. si je dois m’excuser de quelques choses autant que j’ai quelques choses a me reprochait »  elle s’approcha de lui pour l’embrasser.
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


┇ MESSAGES : 107

MessageSujet: Re: Il est tard et j'avais beson de te voir Zech Dim 27 Juil - 21:19

l'amour quand tu nous tiens ♡


Tu ne savais pas ce qu’elle voulait, ce qu’elle pouvait bien faire chez toi à cette heure-là. Il était près de deux heures du matin passé et elle était si perturbée. Tu avais pensée qu’elle était bourrée mais elle ne sentait pas l’alcool. Alors, tu ne comprenais absolument pas son attitude. Quoi qu’il arrive, tu ne la laisseras pas partir c’est une certitude. Elle était toute nerveuse, toute paniquée. Dans ces moments, tu ne pensais plus à rien mais seulement à elle. C’est comme si dans ton esprit tout s’effacé, que tu n’avais plus aucune connaissance. Tout ce qui te venait à l’esprit était toi-même, ta personne. Tu avais peur qu’il lui soit arrivé quelque chose à elle ou à quelqu’un d’autre. Mais vu son comportement, tu pensais que c’était autre chose mais tu ne savais pas quoi exactement. Alors, tu tentais de la rassurer en posant tes mains sur ses épaules, et lui dire qu’elle ne devait pas s’inquiéter. Doucement, elle commençait à être moins perturbée, du moins, c’est ce que tu pensais. Elle avait peur que tu ais quelque chose à faire ou quelqu’un à voir. Tu n’avais pas touchée une fille depuis plus d’un mois, tu avais essayé pour te débarrasser Sora de la tête mais impossible, tu n’avais pas réussis. Alors, tu ne touchais plus aucune fille depuis. Non, j’ai tout mon temps pour toi. Tu lui souriais. Tu pourrais toute lui donner, elle était réellement ce qui te hanter l’esprit depuis bien trop longtemps. Tu n'es qu’un homme, tu es fragile et tu es également tombé sous son charme. Tu es fou d’elle, mais tu ne voulais ni blesser ni perdre ton meilleur ami. Tu es un assez bon menteur, malheureusement, alors tu savais contrôler tes pulsions et faire en sorte d’avoir une distance bien que parfois c’est beaucoup trop dur. Elle commençait à être à nouveau nerveuse, à parler un peu bizarrement. Tu fronçais les sourcils, tu avais du mal à comprendre. Pourtant, elle te disait qu’elle n’arrivait pas à rester à côté de toi. Elle s’était séparée de toi, le cœur serré, tu ne comprenais rien. Elle évoquait Enzo, pourquoi Enzo ne voudrait pas qu’elle te parle ? Tu cherchais à comprendre, tu n’y arrivais pas. Tu fronçais les sourcils, tentant de comprendre. Mais de quoi tu parles? Puis, lorsqu’elle disait qu’Enzo ne lui pardonnerait jamais tu comprenais enfin. Ton cœur s’emballait, tu ne savais même pas quoi dire. Un simple sourire s’affichait sur ton visage. Puis, tu te fichais beaucoup de ce que pouvait penser les autres, tu venais de comprendre qu’elle avait également des sentiments pour toi. Que toute cette histoire était bel et bien réelle. Que pour une fois dans ta vie, tu es amoureux et de plus, tu as la merveilleuse chance que ça soit réciproque. Tu t’approchais doucement d’elle, tu déposais tes mains sur son visage. Sauf qu’Enzo n’est pas là pour l’instant. Tu ne voulais plus mettre cette barrière. Tu as toujours voulu la toucher, l’embrasser, tu l’as tant désiré. Tout ce qui te retenait était de savoir si elle t’aimait aussi mais également Enzo. Mais, lorsque tu as compris que tout était réciproque, tu ne pouvais plus te battre contre ça. Comment se battre contre un amour aussi fort ? Vous n’étiez que des amis, vous vous êtes littéralement rapproché et surtout cela veut clairement dire qu’elle t’aime pour ce que tu es et non pour ton physique ou ton métier. Tu n’arrivais plus à te contrôler, cela te semblait impossible. Tu écoutais Sora en plongeant littéralement ton regard dans le sien, tu tentais de comprendre ce qu’elle voulait dire lorsqu’elle t’embrassait. Complètement surpris, tu ne refusais en aucun cas son baiser. Bien au contraire, tu le prolongeais. Cette image que tu t’étais faîte de ses baisers n’était que poussière comparé à la réalité. Tu savourais son baiser, tu passais tes mains de ses joues à ses cheveux, tu l’as collée à toi. Tu avais ce besoin de l’avoir de plus en plus proche de toi. Sans te rendre compte, tu l’as plaqué contre la porte. Un baiser qui signifiait tant d’amour, de passion. Tu ne voulais plus te détacher d’elle. Tu te sentais presque comme sur les nuages, tu ne pensais plus à rien, sauf à vous.
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


I wanted you to fight for me!
┇ MESSAGES : 655

MessageSujet: Re: Il est tard et j'avais beson de te voir Zech Dim 27 Juil - 22:17

Zech & Sora-Plùm; la vérité c'est que ...

Sora continuer a parler, elle était toujours dans le même état, elle n’arrivait pas à se calmer, elle n’arrivait a s’expliquer calmement. Du moins du moment où Zech avait posé ses mains sur elle, ça l’apaiser, sa présence lui faisait un bien fou, du moins quand ils étaient que tous les deux, sinon elle était toujours aussi perturbé. Elle savait que ce n’était pas une heure raisonnable pour rendre visite a quelqu’un mais a présent elle était la, elle avait commencé a lui parler, elle avait commencé l’inquiéter. Elle lui avait demandé sans s’en rendre compte si il était seul, si il n’était pas avec une fille, sa réponse la rassurant … Il n’était avec personne …   «  mais tes collocs sont pas la ? »  … Elle essayé de lui dire qu’elle ne pouvait pas rester pres de lui. Quand Sloane lui avait parlé de changer de caserne c’était hors de questions, mais depuis quelques temps, depuis qu’elle s’était encore plus rapprochait de Zech, sans doute à cause ou grâce aux problèmes d’Azélia, elle n’était plus du même avis, elle ne pouvait plus le voir comme un ami, elle ne pouvait plus rester à proximité de lui sans le toucher, sans le prendre dans ses bras.
Elle avait du mal à lui dire qu’elle l’aimait, elle n’avait jamais réussi à le dire à un homme, elle avait du mal à faire confiance aux hommes depuis des années, mais la tous se compliqué, car il y avait une autre personne qui était concerné Enzo, son frère, comment elle pouvait le trahir de la sorte ? Elle n’arrivait pas à se sortir de la tête la réaction d’Enzo, avant même de savoir si Zech partager ses sentiments elle avait mis une barrière, elle avait ressenti un truc entre eux, un truc qu’elle n’arrivait pas à expliquer. «  tu sais très bien de quoi je parles »  elle était persuadée que Zech savait qu’elle avait des sentiments pour lui, mais apparemment il l’ignorait, il n’en était pas conscient.
Elle le regardait, quand il posait les mains sur son visages, son cœur s’emballer dès qu’ils la toucher, elle était complément sous le charme elle follement amoureuse de lui, elle ne pouvait plus reculer, elle lui avait tout dit … et elle l’avait embrasser, c’était une pulsion elle ne voulait pas regrette de n’avoir rien fait ….Sora l’avait embrassé, elle n’avait pas réfléchis sur le moment, elle voulait qu’il sache enfin ce qu’elle ressentait pour lui et elle était surprise qu’il ne la repousse pas enfin elle ne soucier plus de rien, enfin elle pouvait laisser lire court a ses sentiments a ses envies. Elle passa ses bras autour du cou de Zech, elle ne voulait pas que ça s’arrête elle ne voulait pas se détacher de lui,  elle resta contre lui, elle n’avait jamais pensait qu’elle pouvait être proche de lui comme ça, même si dans le fond elle l’avait toujours espéré.  Elle stoppa le baiser un instant pour le regardait en souriant, elle n’y croyait pas. «   Faut que je te parle d’un truc important Zech »  elle ne voulait pas tout gâcher, mais elle ne voulait pas se laisser entrainer dans une histoire avec lui, avec un secret elle ne voulait pas lui mentir sur quoi que ce soit. Elle l’embrassa encore une fois, mais avec ce baiser elle se laissa entrainé dans une autre envie, elle ne voulait pas que ça s’arrête «   il ne faut pas que Enzo l’apprenne sinon il va nous tuer »  bon ce n’était pas ce qu’elle voulait lui dire à la base, elle le regarda en souriant encore une fois.  Elle l’embrassa de plus belle, mais avec un peu plus de fougue…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


┇ MESSAGES : 107

MessageSujet: Re: Il est tard et j'avais beson de te voir Zech Mer 30 Juil - 19:56

l'amour quand tu nous tiens ♡


Tu avais passé la nuit à tourner dans ton lit à ne rien pouvoir faire. Tu n’avais pas réussis à dormir, ni même à fermer l’œil. C’était horrible. Mais il faut avouer que tu ne t’attendais certainement pas à voir débarquer la belle blonde dans ton appartement. Alors, évidemment, lorsqu’elle te demandait si tu étais seul était une question qui te perturbait. Bien évidemment, tu étais seul. Tu n’attendais personne, mis à part peut-être le sommeil qui était bien prêt de partir réellement très loin. Mais il est vrai que tes deux colocataires auraient également être présent. Tu fronçais les sourcils. Il te semblait que ce soir, tu avais eu la maison seulement pour toi. Je suis seul, personne n’est là. Tu lui souriais. Il est vrai que tu ne savais pas en quoi cela pouvait changer que Roman ou Graham soient présents ou non dans la maison. Tu te disais que c’était peut-être quelque chose de personnel, que personne ne devrait être au courant. Mais cela n’expliquait pas son comportement, elle était si confuse. Tu n’arrivais pas à comprendre ce qu’elle disait. Dans le fond, c’était surtout que tu ne voulais pas comprendre, tu ne voulais pas y croire.  Tu as tellement vu de gens autour de toi qui n’avaient pas la possibilité d’être avec ceux qu’ils aiment simplement à cause de la réciprocité qui était totalement inexistante. Tu n’arrivais pas à croire que la seule femme qui arrivait réellement à te procurer des sensations inexplicables puisse ressentir la même chose sans que tu sois capable de lui tourner littéralement autour pour la faire chavirer. Tu avais tout tenté pour ne pas la draguer et tu penses ne pas l’avoir fait d’ailleurs. Pour toi, tu es simplement resté toi-même en repoussant toutes ces émotions dès qu’elles ont surgis. Instinctivement, tu ne pourrais expliquer pourquoi, tes mains se sont posés presque naturellement sur le visage de la belle. Innocent, tu préférais faire mine de ne pas comprendre, alors qu’en réalité tu n’avais simplement pas envie d’y croire. Tout se chamboulait dans ta tête mais surtout il y avait beaucoup trop de chose auxquels tu devais réfléchir avant de t’engager dans quoi que ce soit. Pourtant, lorsqu’elle avait posés ses lèvres sur les tiennes tu n’as pas pu t’empêcher de le continuer et de savourer chaque seconde. Tes mains baladeuses se mêlaient à sa chevelure blonde, tu ne pouvais penser à plus rien mis à part au moment que tu avais tant imaginé dans ta tête. Que tu avais tant repoussé pour un simple nom, Enzo. Littéralement collé l’un à l’autre, ton cou entourés de ses bras elle stoppa le baiser. Tu te doutais que cela avait été trop beau, tu savais que ce que tu faisais était mal. Tu avais presque envie de la repousser pour ne pas à t’en vouloir auprès de Enzo. Dis-moi tout. Tu avais tellement peur qu’elle te dise qu’elle a finalement quelqu’un dans sa vie. Que ce n’est que pour un soir. Que peut-être tu avais mal interprété ses mots. Finalement, le même prénom revenait souvent à la surface lorsqu’il s’agissait de tous les deux. Il n’en saura rien. Tu ne savais pas mentir à ton meilleur ami, c’était évident. Mais si c’est pour elle, tu étais prêt à tout. Maintenant que tu avais pu goûter au plaisir d’être à ses côtés, tu n’es pas certain de pouvoir t’en détacher. Puis, elle t’embrassa à nouveau, un baiser qui t’emportait littéralement. Totalement passionné, tu ne pouvais t’empêchait de passer tes mains sur son bassin et de la porter elle qui était collé au mur. Tu attendais qu’elle s’accroche à toi pour pouvoir bouger et l’allonger sur le canapé qui était proche de vous, tout en l’embrassant si passionnément. 
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


I wanted you to fight for me!
┇ MESSAGES : 655

MessageSujet: Re: Il est tard et j'avais beson de te voir Zech Ven 15 Aoû - 21:35

Zech & Sora-Plùm; la vérité c'est que ...

Sora devait parler à Zech, du moins elle n’arrêter pas de changer d’avis, un coup elle voulait lui parler, arrivait chez lui elle avait changé d’avis, elle voulait repartir de chez lui. Sora était complément déstabilisé, elle était dans un drôle d’état. Zech était tout seul chez lui, c’était une bonne chose …. Du moins au moins elle pouvait lui parler tranquillement. Seulement elle n’arrivait pas à lui pire pourquoi elle était venue. Elle prit une profonde inspiration. Sora n’arrivait pas à se calmé, elle n’arrive pas à lui parler en toute franchise, pourtant ce n’était pas compliqué à dire. Ce qui compliqué les choses pour elle c’était qu’elle avait toujours eu un grand respect pour son frère, c’était son modèle, elle l’avait toujours admirait, mais là elle ne pouvait pas respecter cette règle. Pour Sora, Zech était important, il avait réussi à lui redonné confiance, avec lui elle voulait plus qu’une simple histoire, elle voulait vraiment plus qu’une amitié. Maintenant elle ne savait pas si elle était prête a lui dire qu’elle l’aimer.
Sora, lui avait avoué qu’elle ne pouvait pas rester près de lui, en restant son ami, elle voulait plus que ça, elle savait que la rien ne serait plus personne, maintenant qu’elle avait avoué à demi-mot ce qu’elle ressentait pour Zech, il ne la regarderait jamais plus de la même manière. Elle l’avait embrassé, par chance il ne l’avait pas repoussé au contraire, elle ne savait pas quoi faire si il l’avait fait, elle serait sans doute partie aussi rapidement qu’elle était venu. Elle l’embrasser avec tendresse et avec fougue, elle avait l’impression de rêver. Elle s’arrête de l’embrasser un instant, c’est vrai elle voulait lui parler de sa sœur, mais après l’avoir embrassé ça n’avait plus d’importance, elle n’avait pas envie de parler, elle avait envie de l’embrasser encore et encore et de plus. Elle le regarda, se mordit la lèvre « ça peut attendre » Elle avait parlé d’Enzo, du moins elle demandera Zech de mentir a son meilleur ami, ça n’allait pas être une chose facile, elle ne savait même pas dans quoi elle s’embarqué … est ce que a présent ils étaient en couple ? Elle ne le savait pas, elle n’avait pas envie de le savoir …. Sora enleva sa veste pour la laisse tomber au sol, avant de l’embrasser à nouveau, elle s’accrocha a lui, elle passa ses jambes autour des la taille de Zech. Sora se laissa entrainer par Zech, vers le canapé. Elle avait du mal à se détacher de lui. Elle s’allongea tout doucement sans quitter ses lèvres. Sora regarda Zech, elle passa la main sur sa joue, et l’embrassa encore une fois « Dis-moi que ce n’est pas juste l’histoire d’un soir » oui elle avait peur, que pour Zech ça soit juste une histoire d’un soir car elle avait des sentiments pour lui. Ce n’était pas ce qu’elle voulait. Elle lui caressait la joue sans le quitter du regard, a travers son regard elle savait qu’elle pouvait lui faire confiance, mais elle avait besoin de l’entendre ... De sentir qu’elle était plus qu’une amie pour lui





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Il est tard et j'avais beson de te voir Zech

Revenir en haut Aller en bas

Il est tard et j'avais beson de te voir Zech

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Il n'est jamais trop tard pour vivre ses rêves [ Étoile Brillante ].
» apres l' heure, c'est trop tard
» "Et si j'avais une maison"
» europe ❖ je voulais être seule mais trop tard, j'étais déjà née.
» Alors? Quesque je t'avais dit? [PV Night]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Friends and Family :: 
 :: Stafford :: Habitations :: n°25 Ezechiel, Graham et Roman
-