AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 (M/LIBRE) GARRETT HEDLUND

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


FAF GAME du mois de juillet
┇ MESSAGES : 101

MessageSujet: (M/LIBRE) GARRETT HEDLUND Mer 16 Juil - 10:57

Jake Stephen Burns
 

 

  NOM +  Burns
  PRÉNOM + Jake Stephen
  AGE +  29 ans
  NATIONALITÉ + Améraince
  ORIENTATION SEXUELLE + Hétérosexuel
  MÉTIER/ÉTUDE +  Au choix, quelque chose de manuel.
  STATUT  + Célibataire
  CARACTÈRE+ Attentionné, mystérieux, charismatique, un brin impulsif, serviable, protecteur
  GROUPE + Press delete ou Give me friends
  AVATAR + Garrett Hedlund
  COPYRIGHT + Tumblr   .

 
INFORMATION SUR LE PERSONNAGE.
  L'histoire est assez libre. Je mets simplement quelques points pour vous aider à savoir comment je perçois Jake:

- Il est enfant unique.
- Il n'a jamais été un grand étudiant mais il a toujours été doué avec ses mains.
- Il a quitté ses parents à l'âge de 17 ans.
- Il a toujours aimé voyager.
- Il est bien plus mature qu'il ne veut le laisser paraitre. Surtout depuis que Caroline l'a plaquée.
- Il déteste se prendre la tête.

 
 
 
Adenor Z. Darling +Plus que des amis, des âmes d'enfant. / Possible futur love.  .
 [relation vue par Jake ]
J’avais connu Adenor à l’aube de mes vingt ans. C’était cette pièce manquante au puzzle de ma vie; un petit hasard qui ressemblait trop bien au destin. C’était une adulte, au cœur de gamine qui n’acceptait pas de vieillir. Alors on était deux éternels enfants ensemble, à jouer la vie sans trop y réfléchir. Bières au quotidien, petit joint à l’occasion. Le tout autour d’un feu, aux abords d’une piscine, au pub du coin ou simplement amorphes contre un divan moelleux. On ne cherchait jamais à justifier nos actes immatures, nos plaisanteries débiles. On riait, et riait encore, à être deux contre le monde. Le temps a filé, on n’a jamais vraiment grandi. Pas psychologiquement du moins. On avait nos petits boulots qui gonflaient notre compte bancaire, que de l’argent de plus à investir dans nos aventures. On parlait bien peu du sérieux de la vie, on ne mélangeait pas notre amitié joyeuse aux complications de nos vies. C’était plus facile comme ça, tellement plus simple que de se rappeler que nos vies n’étaient pas parfaites. On acceptait l’imperfection, rejetant les préjugés imprégnés dans la société. Fuck le rêve américain et son matérialisme dérisoire. Puis, Caroline – ma petite amie de cinq ans – avait pris les voiles, et j’avais oublié momentanément comment être heureux. Les jours étaient devenus des semaines, et les semaines des mois.

Mais Adenor était encore là. J’étais sorti du travail, les épaules courbées de fatigue, le regard absent. Elle était là, sa voiture rouillée et son sourire sincère. Alors je m’étais embarqué dans notre plus grande aventure. Vingt-cinq jours sur les routes des États-Unis; quelques vêtements enfournés dans un sac décrépi. Et nos bonheurs éternels; lunettes de soleil, grand rock des années 80 qui vibrait contre nos tympans, nos voix recouvrant à peine ces voix rocailleuses qu’on connaissait par cœur. On arrêtait dans des champs, installait une tente décolorée sur un terrain sablonneux. On se mélangeait à la population, ingurgitant une surdose d’alcool dans des bars isolés, mais chaleureux. On se lavait dans des lacs perdus; pourtant grandioses et majestueux qu’on laissait dans l’oubli en opposition à la vie urbaine qui grondait au loin. On était deux – deux enfants de nouveaux. On avait pêché nos premiers poissons, sous un soleil brûlant. On avait fait notre premier tattoo, un noir contrastant à notre peau dorée d’un soleil omniprésent; « Vers l'infini » sur l’arrière de mon bras, « Et l'au-delà » contre sa nuque délicate. Alors je l’enlaçais, ma main rude contre son épaule de soie, et on était ce qu’on avait toujours été.

Puis, on avait couché ensemble. Au risque de tout perdre, dans l’élan d’un moment. J’aimais Adenor; sa philosophie, son regard brillant, ses actions intrépides. Mais pas autant que j’aimais Caroline. Avec qui tout était compliqué, dure, difficile. On avait terminé notre road trip sans en reparler. Sachant pertinemment qu’on n’y trouverait pas la solution. Que l’énigme nous grugerait. On était redevenu ce « nous » fidèle, heureux et serein. Mais la question de ce « nous » possible hantait quelques unes de mes nuits. Lorsque j’arrivais à mettre Caroline en perspective; comme un futur qui n’arriverait pas. Ça faisait dix mois qu’elle était partie, envolée, disparue de ma vie. Alors que Adenor était toujours là. « Vers l'infini et l'au-delà! »

Puis elle a eu à partir pour sa grand-mère décédée. Elle m'a demandé de la rejoindre. J'ai osé un « pourquoi » perplexe. Elle avait murmuré un « pour une nouvelle aventure ». Elle avait laissé son travail derrière; vivre sa vie sans ancrages, comme toujours. Alors on était deux touristes dans une métropole. Deux contre le monde, encore une fois....



 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


FAF GAME du mois de juillet
┇ MESSAGES : 101

MessageSujet: Re: (M/LIBRE) GARRETT HEDLUND Mer 16 Juil - 11:05

Condition
     
 
 
Avatar +
    Très très difficilement négociable. J'adore Garrett et je trouve qu'il va bien avec Elizabeth et surtout, il colle parfaitement au personnage **

   Pseudo +Complètement négociable. J'ai mis des noms parce qu'il en fallait bien xD! Le reste est à votre bonne convenance. Je ne suis pas difficile :)

    Autre  + Le lien n'est pas négociable mais évolutif. Il est possible qu'ils terminent ensemble comme pas du tout. C'est à voir entre nous ;).
J'aime tiens beaucoup à ce scénario alors... N'hésitez pas.. PRENEZ LE   . Ma boite à mp reste à votre entière disposition bien sur pour la moindre question et/ou suggestion de votre part   . J'attends mon Jake avec impatience alors n'hésitez pas   !



     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(M/LIBRE) GARRETT HEDLUND

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Friends and Family :: 
 :: Scénarios :: Masculins
-