AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 L'amour c'est pas pour moi - Alek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


┇ MESSAGES : 163

MessageSujet: L'amour c'est pas pour moi - Alek Mar 5 Aoû - 0:51

Je venais de sortir de mon rende-vous avec le docteur afin de voir l'évolution... à vrai dire, le tout évoluait beaucoup plus vite que les dernières fois. Les symptômes étaient bien plus présents, tout arrivait plus rapidement, des symptômes qui normalement ne devrait pas faire leur apparition avant plusieurs semaines. J'avais donc parler avec mon médecin qui me donnait pas plus de quelques mois vu l'évolution et que je ne suivais pas de traitement. Je voulais me retrouver encore plus mal en suivant un traitement qui me sauverait peut-être pas. De toute façon, je n'avais aucune raison de me battre, oui ma famille, ma cousine, mon meilleur ami, mais je pouvais pas, j'en pouvais plus c'était la troisième fois. Bref, je venais de sortir du bureau du médecin, j'avais rien de prévu le reste de la journée, je travaillais pas. Les mains dans les poches j'avançais, perdu dans mes pensées. Je portais une paire de jean noir simple ainsi qu'un t-shirt... je savais pas trop ce que j'allais faire, ma cousine se reposait et j'étais peut-être mieux de pas aller la déranger à l'appartement. Alors je savais pas trop où j'allais aller.

J'arrivais à la sortie quand je vis un infirmier que ma cousine m'avait présenter, il semblait fini son chiffre, il avait peut-être travailler de nuit, je lui fis un petit sourire. Il était mignon, mais malgré ce que j'avais l'impression de ressentir, je préférais garder mes distances. Ce n'est pas le temps pour moi de tomber amoureux, j'allais mourir et pourquoi il s'intéresserait à moi? Il est mignon, sexy même, bien fait, plus vieux que moi, bref, il avait tout pour lui alors que moi j'étais pas très costaud, j'étais plutôt maigrichon surtout malade alors que je gardais rien de ce que je pouvais marcher. Et puis je devais pas avoir belle mine, je devais avoir des cernes... rien de très attirant non? Bon, on me dit que je suis mignon enfin c'est ce que ma cousine m'avait dit, mais je crois qu'elle disait ça surtout pour me faire plaisir, je crois pas qu'elle le pense vraiment... « Salut Alek! Tu viens de finir de travailler? » Si oui, il devait être crevé, je sortis en même temps que lui de l'hôpital et ajoutai : « À plus... » J'avais attendus sa réponse pour dire ça, puis je commençai à m'éloigner, il avait sûrement pas de temps à perdre avec moi! Il devait vouloir se glisser sous ses couvertures et dormir... ou sinon aller manger, enfin j'en savais rien, je le connais pas beaucoup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


┇ MESSAGES : 21

MessageSujet: Re: L'amour c'est pas pour moi - Alek Jeu 14 Aoû - 18:19

Alek lâcha, un petit soupire, il ferma son casier. Le jeune homme se dirigea vers le lavabo et fixa quelques instants la glace en face de lui, il avait une tête épouvantable. le genre de tête du type qui travaille depuis douze longues heures, il se passa un peu d’eau sur le visage. Le jeune homme venait de passer une nuit garde plutôt épouvantable et longue et il était fatigué, et il ne voulait qu’une chose s’était rejoindre son lit douillet pour quelques heures… Le jeune salua ses collègues qui prenaient leur garde et sortis dehors… L’air frais lui faisait un peu de bien, il se posa contre un mur. Alek plongea sa main dans sa poche et attrapa son paquet de clopes, il glissa une clope entre ses lèvres et l’alluma. La clope était son pèche mignon depuis l’armée, il sait qu’il met en l’air sa santé alors maintenant il tente de fumer de moins en moins, mais il n’a pas le courage ni la motivation d’arrêter pour le moment. Il tira une bouffée de nicotine, il recracha doucement la fumée, son regard parcourra le parking. C’était plutôt clame ce matin, une nouvelle bouffée de nicotine et le jeune homme tourna la tête et aperçus une de ses collègues qui lui fait signe, il écrasa sa clope et se dirige vers son collègue. Il voulait juste savoir s’il allait à l’anniversaire d’un de leurs amis en commun, Alek lui répondit que oui, mais son regard fut attiré par autre chose : Timothy . Alek répondit à son sourire, et s’approcha du jeune homme. C’était Maxine qui lui avait présenté Tim et l’infirmier était immédiatement tombé sous le charme de ce jeune… Mais Alek n’avait jamais laissé rien paraître parce que le jeune homme était jeune, et que celui-ci n’avait surement pas envie de s’embêter avec un infirmier qui a fait la guerre alors qu’il était malade…Tim s’approche d’Alek et celui-ci sentait son cœur s’emballer dans sa poitrine, mais l’infirmier sent quelque chose cloche. Tim avait l’air si fatigué, si faible et le brun ne pouvait s’empêcher de penser au pire « Salut toi, j’ai enfin fini ma garde » Ils marchait ensemble jusqu'à la porte, Alek hésita quelques instants à lui poser la question sur sa santé… Il savait que certains malades n’aimaient pas parler de ça… Il n’avait plus envie de rentrer chez lui, il avait envie de se changer les idées et faire de même avec Tim. Il avait envie que le jeune homme retrouve un vrai sourire. Alek glissa ses mains dans ses poches « Tu as quelque chose de prévu ? Ou je peux t’offrir quelque chose à boire ? » Il passa sa main dans ses cheveux, Alek était un peu gêné, mais il avait envie de passer du temps avec lui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


┇ MESSAGES : 163

MessageSujet: Re: L'amour c'est pas pour moi - Alek Jeu 14 Aoû - 21:26

Je venais de sortir d’un rendez-vous avec mon médecin, j’en avais profité pour dire un rapide bonjour à mon cousin qui était médecin, je me doutais qu’il m’en voudrait si jamais je n’allais pas le voir et lui donner de mes nouvelles. Il pouvait être très protecteur quand il voulait, le contraire de mon autre cousin. Mais Maxine était pareille, toujours en train de veiller sur moi, surtout depuis qu’elle savait que j’étais à nouveau malade. En me dirigeant vers la sortit j’avais aperçu Alek, un infirmier que ma cousine m’avait présenté. Je ressentais toujours quelques choses d’étrange en sa présence, mais d’agréable. Seulement, je m’étais toujours interdit de tomber amoureux pour ne pas faire souffrir l’autre si jamais je venais à mourir de ma leucémie… Cet infirmier il était vraiment mignon, je me doutais bien de pourquoi Maxine nous avait présenter, mais je ne voyais pas pourquoi je l’intéresserais, il était avec des malades à longueur de journée, il n’avait sûrement pas envie de sortir avec un malade ! Mais je n’avais pas pu m’empêcher de lui adresser un petit sourire et de le saluer ! Je le vis passer sa main dans ses cheveux alors qu’il me demandait si j’avais quelque chose de prévu et s’il pouvait m’offrir quelque chose à boire. Il était trop mignon comme ça, mais je devais penser à autre chose, je répondis : « Je travaille pas aujourd’hui alors j’ai tous mon temps… on peut aller prendre un café au petit café pas loin… mais tes pas fatigué ? Tu viens de terminé une longue garde et à voir ma cousine quand elle finissait des gardes elle se retrouvait au lit pour quelques heures afin de récupérer. Au pire on prend un café et je te raccompagne si tu veux ? Si ça ne te dérange pas de trainer avec un malade alors que tu passes tes journées à l’hôpital ! » J’avais tenté de dire ça avec humour, même si au fond, j’espérais qu’il me dise que ça le dérangeait pas de trainer avec moi. Je commençais à avancer avec lui vers le café et je m’installai à une table avec lui afin de prendre un café tranquille avant de le raccompagner. Ça me plaisait de passer quelques heures avec lui, même si je me doutais qu’on ne serais que des amis… j’allais pas survivre à cette leucémie de tout façon, je ne suivais pas de traitement, j’avais aucune raison de le faire et la leucémie m’affaiblissait de plus en plus rapidement et ça devait se voir sur mon visage. « Maxine m’a dit que t’étais infirmier militaire avant ? C’est intéressant, pourquoi t’as arrêté… enfin si ce n’est pas indiscret de ma part, tes pas obligé de me répondre. » J’étais curieux alors j’avais pas pu m’empêcher de lui poser la question, mais il pouvait me répondre ou pas c’était à lui de voir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


┇ MESSAGES : 21

MessageSujet: Re: L'amour c'est pas pour moi - Alek Mar 26 Aoû - 21:12

Alek avait fini son travail et il n’avait qu’une envie c’est de retrouvé son lit, et de rattraper quelques heures de sommeil, mais lorsqu’il croisa le regard du jeune homme il n’en avait plus envie de rentré chez lui. Il avait envie de passer du temps avec le jeune homme, il avait envie le voir, de le prendre dans ses bras et de l’embrasser parce qu’il était tombé sous le charme du jeune homme dés le premier regard. Il ne lui avait jamais dit parce qu’il était persuadé que le jeune homme n’était pas pour lui, il ne pensait que le jeune homme puisse le trouver mignon. Alek s’était persuadé que le jeune homme ne le voyait que comme un infirmier, que passer du temps avec lui devait lui rappeler sa maladie. En parlant de cette foutue maladie, l’infirmier remarqua que le jeune homme n’avait pas l’air bien, et sa présence ici ne laissait rien présager de bon alors s’il pouvait lui changer les idées, il le ferrait. Il lui proposa s’il voulait boire quelques choses tout en pensant que le jeune homme allait refuser. Alek sentit son cœur s’emballer et il ne peut s’empêcher de sourire lorsque le jeune homme accepta d’aller prendre un café. Il n’en revenait pas Tim avait dit oui… « Non, je suis pas trop fatigué, c’était une nuit comme les autres »Enfin…presque, mais le jeune homme n’avait pas envie de s’étaler sur cette nuit ou ils avaient du géré les victimes un accident de la circulation. « Tim, c’est moi qui te suis proposé un truc à boire, alors bien sûr que j’ai envie de trainer avec toi » Il n’avait pas encore oser lui demandé s’il avait eu une rechute, il n’avait pas envie d’engager la conversation avec ça… Ils se dirigent ensemble vers le café, et Alek prit place en face du jeune homme, et le serveur arriva très vite. Il commanda un café, et reporta son regard sur Tim, il passa sa main dans ses cheveux « J’étais infirmier militaire, mais j’ai vite compris que la guerre ce n’était pas moi après 15 mois en mission... » Il ferma un instant les yeux, ce n'était pas encore simple de parler de ça. Parce qu'il se sentait coupable de ces morts. Il lâcha un soupire avant de baisser les yeux sur ses mains… « Je n’ai pas pu sauver deux soldats, l’un d’eux était à peine plus âgé que toi... » Le serveur arriva avec les boissons et Alek fit une légère pause avant de rependre « Je ne pouvais pas voir d’autre personne mourir à des milliers de kilomètres de chez eux, de leur proche pour une guerre » Alek put une gorgée de café et sourit doucement au jeune homme, il n’avait pas envie de s’étendre sur le sujet « Et toi, tu as un film en route ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


┇ MESSAGES : 163

MessageSujet: Re: L'amour c'est pas pour moi - Alek Mar 26 Aoû - 23:34

J’eus un petit sourire, au fond j’étais vraiment content qu’il soit pas trop fatigué pour passer du temps avec moi, parce que j’avais envie de passer du temps avec lui, même si je me doutais qu’on serait jamais autre chose que ses amis. « Oui je sais… mais ça m’a surpris… je pensais pas que tu voudrais trainer avec moi, tes infirmier, tu vois des malade à longueur de journée ou de nuit, tu dois sûrement préféré trainer avec du monde en santé, pas malade comme moi… » Je me rendis compte que j’avais peut-être fais une bêtise en lui parlant de son travail, car quand il parlai il semblait vraiment trouver cela difficile, j’avais peur qu’il m’en veule de lui avoir poser cette question, je ne pus m’empêcher de dire. « Oh… je suis désolé, j’aurais pas du te poser cette question, je suis trop curieux, t’es pas obligé de me répondre si jamais une question te met mal à l’aise ou si c’est trop dur d’en parler… je sais c’est quoi. » Quand on me parlait de ma maladie c’était un sujet très difficile, j’avais beaucoup de mal à parler de celle-ci surtout avec des personnes que je ne connais pas beaucoup encore. Il est vraiment gentil et vu son métier j’étais surpris qu’il veule passer du temps avec moi, comme je devais lui faire penser au travail. Il me parla de mon travail, me demandant si j’avais un film en route. « Oui mon premier, enfin si on compte pas lui de mes dix ans, mais c’était plus un film d’animation et bon ça compte pas vu mon âge aussi. C’est donc mon premier et j’adore, au moins j’aurai réalisé mon rêve avant de mourir, tourner un film ! » J’avais perdu espoir, je ne pensais pas survivre cette fois, c’est pourquoi je faisais pas de chimio non plus, la dernière fois ça avait été très difficile et la chimio voulait dire me retrouver pris à l’hôpital un moins pour chaque semaine de chimio, comme je devais pas entrer en contact avec aucun virus, comme je serais plus faible, mon système humanitaire. Je m’étais pris un chocolat chaud comme je pouvais pas prendre de caféine enfin c’était pas recommandé avec le médicament que je prenais et j’étais pas un grand buveur de café. « Sinon tu aimes faire quoi quand t’es pas à l’hôpital ? » Je savais qu’il était célibataire, c’était ce qu’elle m’avait dit, ma cousine. Je pris une autre gorgé, il y avait plein de trucs à manger au menu, mais j’avais du mal à digérer la nourriture depuis quelques semaines. Alors j’évitais de manger, j’avais déjà perdu un peu de poids alors que je suis déjà maigrichon… « Ma cousine m’a dit que tu étais célibataire, c’est dur à croire ! T’es mignon… » Merde pourquoi j’avais dis ça moi? Je n’arrivais pas à croire que je venais de dire ça, je baisais les yeux trop honteux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'amour c'est pas pour moi - Alek

Revenir en haut Aller en bas

L'amour c'est pas pour moi - Alek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» l'amour d'un chat pour son maitre
» L'amour d'un fils pour sa mère, et inversément... (Brume)
» L'amour est aveugle. L'amitié ferme les yeux. • Rubis
» 02. Still fighting it.
» MARGAUX ► love à l'envers ça fait vélo, je savais que l'amour était fait pour les pédales.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Friends and Family :: 
 :: Playmouth :: St Anne Hospital
-