AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Johan Elias Giardinelli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


┇ MESSAGES : 19

MessageSujet: Johan Elias Giardinelli Lun 1 Sep - 1:03

Johan Elias Giardinelli

prénom +   Elodie  
pseudo +  JEG Elo  
âge +   23 ans  
comment as-tu connu le forum ?  +   PRD  
scénario ou personnage inventé ? +   Personnage inventé  
dc ? +   Non  
avatar:+   Thad Luckinbill  
exclusivité du prénom ? +   non
exclusivité du nom ? +   non
quelque chose à ajouter ? +   Hâte de RP avec vous <3
   
 

   

   Hello, je m'appelle Johan Elias Giardinelli , mais mes amis ou ma famille m’appellent JEG, Jo ou Ely . J'ai 34 ans, je suis d'origine Australien, je suis né(e) le 3 Avril 1980,  ce qui fait de moi un Bélier ah ah, ça tu l'avais pas encore demandé!

   Quoi ? Sérieusement ? Bon, si je dois donner mes qualités principales, je dirais que je suis loyal, attentif, souriant, confiant et drôle. Et comme tout le monde, j'ai des défauts. Les miens sont Impulsif, maladroit, réservé, bagarreur, casse-cou et borné . Mais bon, au moins je les reconnais, n'est-ce pas?

   Alors passons au plus intéressant... Bah ça dépend pour qui ! Je suis célibataire et je suis plutôt attiré(e) par les femmes. Je pense faire partit des Give me friends et dans la vie je suis Professeur école élémentaire et primaire.

   
 
 

Emma
« Peu importe ce qu’il se passera dans ta vie, tu pourras toujours compter sur moi, parce que je suis ton grand frère ! »
18 Novembre – Newcastle
Depuis deux mois je suis lycéen, ça fait maintenant deux semaines qu’à son retour du collège, la petite fille joyeuse et souriante qu’est ma petite sœur Emma, revient le visage fermé, parlant très peu. Mais il est difficile pour tout le monde de se concentrer sur elle, depuis l’âge de mes sept ans notre père Marshall est beaucoup trop occupé à me rappeler l’homme qu’est mon demi-frère et celui que je suis moi. J’ai toujours admis qu’on est bien différent tous les deux, Michael est une personne qui est sérieuse, passant beaucoup de temps dans ses études, qui aime apprendre et qui n’aime pas rester sans réponse, quant à moi je préfère profiter de ma vie ne voulant rien regretter plus tard, les cours ce n’est pas mon domaine, j’ai beaucoup de mal à rester concentrer dans une salle, il faut toujours que je rigole, fasse le con, bien souvent à cause de ma maladresse. Hier soir à table, les remarques de notre père ne m’avait pas beaucoup marqué, je préférais ne pas les entendre, il n’y avait qu’une chose qui comptait pour moi c’était : pourquoi ma petite sœur ne va pas bien ?
Il est l’heure de sa sortie de cours, je me suis permis de sécher mon heure de math pour enfin savoir pourquoi elle ne va pas bien. En retrait de la sortie du collège, je me contente de la regarder, marcher seule tout en regardant à droite et à gauche, qu’est-ce qu’elle peut bien chercher ? Mais la réponse à ma question je finis par l’avoir assez rapidement quand un groupe de collégiens s’approchent d’elle, il ne m’en faut pas plus pour commencer ma route et venir les rejoindre. Plus je m’avance et plus je sens ma sœur s’inquiéter sans savoir réellement ce qu’il se dit, une fois à leurs hauteurs je n’ai même pas envie de savoir le sujet de conversation, déposant ma main sur l’épaule de l’un d’entre eux.
 
« Johan : Ca va les mecs ? »
« Collégien : Tu es qui ? »
« Johan : Si vous la laissez pas tranquille, je suis celui qui va faire de votre vie un enfer. »
« Collégien : Tu nous menaces ? »
« Johan : Je préviens, si ça recommence j’agis, je ne me répète jamais. »
 
Je regarde ma sœur juste avant de lui faire un signe de la tête pour lui dire de me suivre, je ne veux pas trainer plus longtemps avec ces collégiens qui pour moi n’ont aucun intérêt, je retire ma main de l’épaule de l’un d’entre eux pour venir la mettre dans ma poche, marchant avec Emma à mes côtés en direction de notre maison. Le silence est de mise, aucun mot ne sort ni d’elle, ni de moi, mais une fois vers la maison elle ce décide de rompre le manque de communication.
 
« Emma : Pourquoi tu as fait ça ? »
« Johan : Peu importe ce qu’il se passera dans ta vie, tu pourras toujours compter sur moi, parce que je suis ton grand frère ! »
 
 

Nicholas
« Des rencontre comme celle-ci je n’en veux pas tous les jours, parce qu’aujourd’hui je le vis pour la première fois et si c’était régulier je ne prendrais pas le temps d’apprécier, comme je le fais avec notre amitié ! »
05 Décembre - Newcastle
L’amitié, en tout cas la vrai je ne l’ai jamais connu, et quand je vois les autres s’enfoncer dans des histoires toutes plus compliqués les unes que les autres, qu’elle soit amical ou amoureuse, je ne veux pas tomber dans cet enfer-là. Quand je suis arrivé au lycée, j’ai décidé de montrer une autre image de moi, et comme beaucoup d’autre jeune lycéen, j’ai choisis celle du bad boy, arrogant, un peu rebelle, qui aime séduire les filles, afin de coucher avec elles et les quitter sans aucunes raisons, la règle d’or était : profiter de la vie comme elle venait ! Et malgré tous ces côtés négatifs, j’ai la chance d’avoir rencontré Nicholas. Sur le papier tout nous éloigne, on a absolument rien en commun. Lors d’un entrainement de basket, il fait partit de notre équipe depuis trois semaines, et aujourd’hui, son portable ce met à sonner à plusieurs reprise, au début Nicholas ne réagis pas, gardant sa défense sur moi, et comme depuis qu’il était avec nous, on s’amuse à se charrier tous les deux pour ce déconcentrer l’un de l’autre le tout dans l’humour. Mais quand son équipe a repris le ballon, je n’eus pas le temps de revenir en défense que je le voyais courir à son portable, le prendre en main et sortir du gymnase, je ne savais pas trop si je devais reprendre comme si de rien n’était ou si je devais aller le rejoindre dehors, après tout je n’ai jamais parlé avec lui et je ne le connais même pas. Je ne peux expliquer pourquoi mais après mon hésitation, je le rejoignais à l’extérieur, il est là devant moi, me tourne le dos.
 
« Nicholas : Maman pourquoi tu me déranges en pleine entrainement ? »
« Nicholas : Quoi ? »
 
A ce moment précis je me sens totalement impuissant à la scène que je suis en train de vivre, je ne comprends rien de ce qui est en train de se dire au téléphone, la seule chose qui est sûr c’est que la nouvelle n’est pas bonne, je vois Nicholas lâcher son téléphone et apporter ses mains à son visage, de dos je ne sais pas trop s’il est en train de pleurer ou pas, mais je m’approche de lui, posant ma main sur son épaule, il se tourne vers moi ce qui me permet de me confirmer qu’il a bel et bien des larmes qui coulent le long de ses joues. Je ne le savais pas encore, mais c’est à partir de ce moment-là que notre amitié a commencé.
 
« Nicholas : Mon père… Mon père est mort. »
« Johan : Je ne sais pas quoi te dire Nicho. »
 
 

Ayden
« A partir d’aujourd’hui tu es ma plus belle raison de vivre, quoi qu’il se passe dans ta vie tu pourras toujours compter sur moi, mon fils. »
23 Avril – Newcastle
Toute ma soirée je l’avais passé à corriger le contrôle que j’avais donné à mes élèves de primaires aujourd’hui. Et oui aussi surprenant que cela puisse paraitre je suis enseignent, quand j’ai rencontré Nicholas, je lui ai permis de ce changer les idées, de penser à d’autre chose et de faire son deuil en restant moi-même, en l’amenant dans les soirées que je jugeais les meilleurs pour des lycéens comme nous, quant à lui il m’a permis de me rendre compte qu’en dehors des professeurs lourds, de la difficulté à rester sérieux dans une salle de cours, mais j’avais fini par aimé apprendre toutes ses choses, et je voulais en faire de même. J’ai dû passer beaucoup de temps à étudier, oublier par moment les soirées auxquels j’étais invité, mais je voulais vraiment réussir, j’avais enfin trouvé ce que je voulais faire et je ne lâchais jamais un de mes objectifs. Côté sentimentale ma vie à bien changé aussi, j’ai réussi à me calmer et j’ai même rencontré une femme adorable, qui dès notre premier rendez-vous m’a complètement fait craqué, on est ensemble depuis trois ans, et elle va bientôt m’offrir le plus beau cadeau qu’une femme peut donner à un homme : Un enfant, et oui, moi Johan Elias Giardinelli je vais bientôt être papa. Je prenais en main une des dernières copies que je dois corriger, mais c’est l’instant qu’avait choisis mon téléphone pour se mettre à sonner.
 
« Johan : Salut Zooey, tout ce passe bien ? »
« Zooey : Johan rejoins nous à l’hôpital, Noélia va accoucher. »
« Johan : Quoi ? Mais l’accouchement est prévu dans un mois. »
« Zooey : Peut-être mais il va avoir lieu ce soir. »
« Johan : J’arrive. »
 
Dans la panique et l’euphorie, je suis sorti de chez moi avec une simple veste dans ma main, il me fallut moins d’une vingtaine de minutes pour rejoindre Noélia dans la salle d’accouchement, tout de suite je suis venu prendre la main de ma petite amie. Le personnel de l’hôpital à passer encore une heure à accompagner l’arrivé de notre petit garçon, qui a enfin fini par montrer le bout de son nez.
 
 
Et voilà, aujourd’hui c’est le jour de l’arrivé de notre enfant à  l’appartement, je suis dans le couloir à regarder celui qui va changer totalement ma vie à compter de maintenant : Ayden. Ce petit bonhomme est plongé de le pays des rêves, et je ne peux pas me lasser de le regarder, moi qui avait toujours pensé que j’envisagerais un enfant vers la quarantaine ou peut-être même jamais, à ce moment précis, je me rends compte qu’il n’y a rien de plus beau qui peut arriver dans la vie d’un homme ou d’une femme, que de voir son fils ou sa fille âgé de quelques petits jours en train de dormir.
 
« Infirmière : Excusez-moi, vous êtes M. Giardinelli ? »
« Johan : Oui c’est moi, il y a un problème ? »
« Infirmière : Mlle Cooper est partie ce matin, elle m’a demandé de vous remettre cette lettre. »
« Johan : Euh… Merci. »
 
Je dois bien admettre que là je ne comprends plus rien de ce qui est en train de m’arriver, je ne sais pas vraiment ce que je dois faire, j’ai peur de ce que contient ce bout de papier, est-ce que je dois la lire ou non ? De toute façon je ne peux pas rester éternellement dans cet hôpital, je me retrouve en train de déplier le mot que m’avait laissé Noélia, en commençant à le lire. « Johan,
Je suis vraiment désolé, mais quand l’infirmière m’a mis dans mes bras Ayden pour la première fois j’ai compris que je n’étais pas encore prête à être mère et je ne suis pas sûr d’en être capable un jour.
Je sais bien que ce n’était pas ce que tu attendais, mais si je reste avec vous je vais vous rendre malheureux et je ne serais pas capable de m’occuper correctement de lui.
Je t’embrasse très fort.
Noélia »
Je mis mon regard sur mon fils, je suis en train de réaliser que je vais être son seul parent à compter de maintenant, et que je vais devoir me débrouiller sans personne pour m’aider. La lettre dans ma poche je pris mon petit bonhomme dans mes bras.
 
« Johan : A partir d’aujourd’hui tu es ma plus belle raison de vivre, quoi qu’il se passe dans ta vie tu pourras toujours compter sur moi, mon fils. »
 
 

The end
« Un jour vous ne comprenez pas pourquoi, mais vous réalisez que toutes les promesses ne peuvent pas être tenu éternellement. »
21 Janvier 2014 – Newcastle
Il n’est pas bien loin des cinq heures du matin, et j’ai appelé en urgence la baby-sitter d’Ayden pour rejoindre un policier à l’hôpital qui vient de m’annoncer qu’il y a eu un braquage dans le bar où travail ma sœur. Au téléphone je n’en avais pas su plus, et sur la route je priais pour qu’il ne soit rien arrivé de grave à Emma, je me retrouvais en train d’angoisser et d’envisager la pire des situations, mais comme on le sait très bien on est jamais prêt pour ce moment-là. Me voilà devant cet hôpital, le même où trois ans plus tôt je le quittais avec mon petit garçon dans mes bras, mais cette fois-ci je sais très bien que c’était loin d’être une bonne nouvelle qui m’attendais. Dans la salle d’attente je vois un policier, plutôt une policière, je repris ma marche en sa direction.
 
« Johan : Bonsoir, je suis M. Giardinelli, vous m’avez appelé au sujet de ma sœur qui travaille au bar où il y a eu un braquage. »
« Quinn : Bonsoir M. Giardinelli, je suis vraiment désolé mais je n’ai pas de bonnes nouvelles à vous annoncer. »
« Johan : Comment elle va ? »
« Quinn : Lors du braquage des coups de feux ont été tirés, et votre sœur a été touché, malheureusement elle n’a pas survécu à ses blessures. Je vous présente mes sincères condoléances. »
 
Je ne peux pas vraiment expliquer tout ce qu’on peut ressentir dans ce genre de situation, ma plus grosse impression était que j’allais m’écrouler, et ne plus jamais avoir de force pour réussir à me relever, pour éviter justement une chute de ma part je m’assis sur les chaises mises a dispositions pour les patients qui sont dans la salle d’attente.
 
« Johan : Un jour vous ne comprenez pas pourquoi, mais vous réalisez que toutes les promesses ne peuvent pas être tenu éternellement. »
« Quinn : Pourquoi vous dîtes cela ? »
« Johan : Je lui avais promis de toujours être là pour elle, mais ce soir je n’ai pas tenu ma promesse. »
« Quinn : Vous ne pouviez pas deviner ce qui allait se passer, vous n’avez pas à vous en vouloir. Et même si vous aviez été là vous n’auriez rien pu faire. »
 
 

Quinn
« On m’a toujours dis qu’il y avait toujours du positif dans le négatif, pour moi lorsque j’ai perdu celle qui était ma petite sœur, j’ai rencontré une femme qui n’en finit pas de me surprendre. »
01 Septembre 2014 – Newcastle
La rentrée scolaire approche à grand pas, je suis en train de préparer les premiers cours avec mes nouveaux élèves. Ca va bientôt faire huit mois que j’ai perdu ma petite sœur, mais depuis ce soir-là j’ai rencontré Quinn, au début je ne l’avais pas vraiment remarqué bien trop attristé par le décès d’Emma, mais il y a deux mois lorsque j’ai été convoqué au commissariat par la policière, j’ai demandé à Nicholas de m’accompagner, parce que je ne me sentais pas capable de m’y rendre seul, en sortant je ne pourrais jamais oublier ses paroles.
 
« Nicholas : Tu aurais pu me prévenir qu’elle était canon la fliquette ! »
« Johan : Nicho je n’ai pas vraiment fait attention à ce détail. »
« Nicholas : Et bien tu devrais mon pote. C’est vrai que ce qui est arrivé à ta sœur est horrible et qu’il va te falloir du temps pour faire ton deuil, mais tu te souviens ce que tu m’as dit quand mon père est mort ? »
« Johan : La seule chose dont je me souviens c’est que je t’ai secoué pour que tu te reprennes en main. »
« Nicholas : Exactement et aujourd’hui c’est à mon tour d’en faire de même. Johan, tu élèves seul ton fils depuis trois ans sans prendre le temps de profiter de ta propre vie, depuis combien de temps tu ne t’es pas intéressé à une femme ? Tu as toujours une excuse pour te défiler, ce n’est pas toi mon pote. »
« Johan : Oui enfin là c’est différent Nicho, c’était ma sœur. »
« Nicholas : C’est vrai, mais elle était la première à t’inciter à sortir et profiter de ta vie, elle te proposait même de garder Ayden quand tu en avais besoin. Je sais que tu es triste qu’elle ne soit plus là, mais dis-toi qu’elle t’aura poussé une nouvelle fois à rencontrer quelqu’un. »
« Johan : Comment ça ? »
« Nicholas : Tu as rencontré cette Quinn le soir du braquage, sans ça tu ne l’aurais sans doute jamais rencontré. Johan, arrête de te prendre la tête et de te trouver des excuses, il est temps pour toi de te reprendre en main et de vivre ta vie à fond. »
 
Aussi stupide que cela pouvait paraitre, je me rends compte que Nicholas à raison. Depuis ce jour j’ai essayé de la revoir à plusieurs reprise, mais ma maladresse n’a pas toujours joué en ma faveur, mais plus je la vois et passe du temps avec elle, et plus elle me plait. Ayden à trois ans et il va rentrer à l’école pour la première fois, c’est un petit garçon remplis d’énergie mais tellement adorable.
 


   

Code:

     <X> Thad Luckinbill </X>+ Johan E. Giardinelli


Dernière édition par Johan E. Giardinelli le Mer 3 Sep - 21:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


┇ MESSAGES : 163

MessageSujet: Re: Johan Elias Giardinelli Lun 1 Sep - 2:41

Bienvenue ! Vu ton métier on va pouvoir se trouver un lien avec mon DC qui est un petit garçon de 10 ans ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


┇ MESSAGES : 1111

MessageSujet: Re: Johan Elias Giardinelli Lun 1 Sep - 7:16

Choix plutôt original d'avatar ^^

Bienv'nue à toi sur le forum ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


┇ MESSAGES : 19

MessageSujet: Re: Johan Elias Giardinelli Lun 1 Sep - 12:44

Merci beaucoup à tous les deux =)

Timothy ça serait avec un grand plaisir d'avoir un lien avec ton DC :D
Oui Joy j'aime bien utiliser les avatar que l'on ne voit pas souvent sur les forums ^-^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


I wanted you to fight for me!
┇ MESSAGES : 655

MessageSujet: Re: Johan Elias Giardinelli Lun 1 Sep - 13:29

bienvenue parmi nous, il est rare sur les forums Thad, alors avant de pouvoir te validé il faut que tu le vieillisse d'au moins 2 ans car Thad a 39 ans irl et avec la règle des 5 ans il doit avoir entre 34 et 43 ans. Merci ( si tu le fais vite je peux te validé avant de repartir au taf)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


┇ MESSAGES : 19

MessageSujet: Re: Johan Elias Giardinelli Lun 1 Sep - 13:34

Désolé Sora, je viens de rectifier l'âge de Johan à 34 ans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


I wanted you to fight for me!
┇ MESSAGES : 655

MessageSujet: Re: Johan Elias Giardinelli Lun 1 Sep - 14:04

Féliciation.

Alors me voilllaaaa je repars dans une heure ça va fiouuuu. le pauvre Johan quand même il n'a pas vraiment eu de chance ...


Bienvenue dans la communauté Family and Friends, tu fais a présent partis a présent des habitants de Newcastle. Puisque tu viens de finir ton histoire et que tu as été validé par le staff.


Tu peux a présent poster tes Scenarii. Ainsi que tes demande de demande a tout genre qui te permettront de vivre dans la magnifique notre magnifique ville.


N'hésite pas nous faire de la pub et voter pour le forum :) mercii
Nous espérons que tu passeras de merveilleux moments en notre compagnie !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


┇ MESSAGES : 19

MessageSujet: Re: Johan Elias Giardinelli Lun 1 Sep - 14:48

Yeahhhhhhh Merci beaucoup Sora

Je vais aller m'occuper de mes demandes de ce pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


┇ MESSAGES : 32

MessageSujet: Re: Johan Elias Giardinelli Lun 1 Sep - 16:38

Waoo encore un vava pas très utilisé :) au plaisir de rp aec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


┇ MESSAGES : 312

MessageSujet: Re: Johan Elias Giardinelli Jeu 4 Sep - 21:23

Bienvenue en retard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Johan Elias Giardinelli

Revenir en haut Aller en bas

Johan Elias Giardinelli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Patrick Elias...
» BE CAREFUL ▬ Declan & Elias & Aubépine & Kathaleen
» [JR] La Diva des Folies![Pv Elias]
» Elias - Une foi qui ne doute pas, est une foi qui est morte
» Entre père et fille (pour Elias Davidovitch)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Friends and Family :: 
 :: Présentations :: Validées
-