AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Derrière chaque grand homme se cache une femme. Et derrière chaque grande femme ? Bah une paire de talons hauts.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Derrière chaque grand homme se cache une femme. Et derrière chaque grande femme ? Bah une paire de talons hauts. Dim 21 Sep - 22:26

Minka Evana Karter

prénom +   écrire ici.
pseudo +  Rising Pheonix.
âge +   30 ans.  
comment as tu connu le forum ?  +   On me l’a montré et j’ai fait speedy-gonzalez :D  .
scénario ou personnage inventé ? +   scénario.
dc ? +   ? Non.  
avatar:+   Hillarie Burton.  
exclusivité du prénom ? +   oui
exclusivité du nom ? +   oui
quelque chose à ajouter ? +   Le forum est super :D.
   
 

 

  Hello, je m'appelle Minka Evana Karter , mais mes amis ou ma famille m’appellent Minki . J'ai 29 ans, je suis d'origine australienne et grecque, je suis né(e) le 1er juillet 1985,  ce qui fait de moi un Cancer ah ah, ça tu l'avais pas encore demandé!

  Quoi ? Sérieusement ? Bon, si je dois donner mes qualités principales, je dirais que je suis Protectrice, attentionnée, attachante, charmante, intelligente, drôle. Et comme tout le monde, j'ai des défauts. Les miens sont Orgueilleuse, jalouse, possessive, manipulatrice, fière, séductrice . Mais bon, au moins je les reconnais, n'est-ce pas?

  Alors passons au plus intéressant... Bah ça dépend pour qui ! Je suis mariée mais c’est compliqué et je suis plutôt attiré(e) par les hommes. Je pense faire partit des Love Liberty et dans la vie je suis agente d’immeuble.

 
 
 C’était à chacun de se construire une vie idéale et non au destin de nous dicter sa loi. Mes parents n’étaient pas riches comme crésus mais ils se battaient pour joindre les deux bouts. C’était même difficile pour eux qu’ils se déchiraient. Alors que leur couple battait de l’aile, l’imprévisible se produisait en leur amenant une surprise : moi. Neuf mois plus tard, j’étais venue au monde lors du lever de soleil dans la ville de Newcastle sous les bruits des disputes. En voyant ma petite bouille angélique, ils se calmaient étant sous le charme de mon visage angélique. Je leur apportais le bonheur qui semblait leur faire défaut qu’ensemble ils m’appelaient Minka Evana en hommage à leurs mères respectives. Dès les premières minutes, je menais mes parents par le bout du nez jouant de mon sourire charmeur pour les rendre complètement dingue que j’aurais toute leur attention et même les cadeaux désirés mais ce n’était pas suffisant. Le monde saura qui je suis me battant à chaque fois que la situation l’exigera.

Très jeune, j’obtenais toute l’attention de mes parents avec des calins mais les cadeaux je pouvais les compter sur les doigts d’une main. J’avais l’impression de ne pas être aimée. Au moment où ils me quittaient, je tapais du pied faisant une moue d’enfer pour les faire craquer qu’ils revenaient à toute vitesse. Là, je leur réclamais tout ce dont une petite fille rêvait de posséder. Ils craquaient, travaillant plus que de raison au restaurant en tant que serveurs pour me combler. En retour, j’étais gardée par une amie de ma mère qui tentait de m’apprendre les rouages de la vie en commençant par la cuisine avec ses cookies. Seulement ils étaient dégueulasses que je préférais me goinfrer de gâteaux industriels plutôt que de manger de la bouffe merdique. Si elle croyait que j’allais l’écouter tel un petit soldat, elle se gourait complètement. J’étais une fille diabolique cassant tout ce qui était sur mon passage, faisant une moue et pleurant pour téléphoner à mes parents. En ayant ma mère au téléphone, je leur ordonnais telle une fille pourrie gâtée de revenir pour m’apprendre les rouages de la vie, m’apporter de l’attention et des cadeaux, leur montrant que je détestais leur amie plus que tout au monde mais j’obtenais le contraire. Elle m’annonçait que l’on était pauvres, que jamais je n’aurais ce que les riches possédaient. Dès lors je lui raccrochais au nez. Je maudissant ma famille et les riches. Je m’étais promis à ce moment-là que je me battrais pour changer mon statut. Je ferais tout pour y arriver. Je changeais d’avis sur l’amie car elle se montrait douce et tendre. Elle me prenait dans ses bras, m’offrant un câlin et surtout des cours pour faire du vélo ou apprendre à faire du patin. Dès qu’elle avait le dos tourné, j’étais la cascadeuse professionnelle faisant exprès de tomber. Affolée, elle venait pour me rassurer et me soigner. J’étais bien avec elle, apprenant ce qu’une jeune fille bien élevée devait savoir.

L’instant où ma famille pensait à mon bien-être c’était pour l’inscription à l’école. En y rentrant, je me retrouvais avec des personnes de tout bord. Je maudissais cet endroit mais en voyant ses filles riches qui se pavanaient avec leurs possessions montrant leur supériorité, que tout leur tombait dessus sans aucun effort, je m’étais dit qu’il était temps de changer les règles du jeu. Même si j’avais appris les règles de bienséance, là, il était question de justice. En voyant ses quatre jeunes garçons qui me regardaient, je voyais le moyen d’arriver à mes fins. A chacun d’eux, je jouais la fille innocente et vulnérable faisant mine qu’ils pouvaient m’avoir s’ils me protégeaient des vilaines brutes de l’école. Bien sûr, c’était pour savoir qui méritait le plus d’être près de moi. J’obtenais un combat rien que pour mes beaux yeux. J’admirais le résultat final. Voyant le grand vainqueur, je faisais de lui mon esclave attitré lui demandant de s’occuper de mes devoirs, de m’inventer des excuses en cas de besoin. Je me montrais douce également obtenant en retour les cadeaux espérés. Seulement être chouchoutée comme une princesse n’était pas suffisant. Je désirais en être une et en voyant les filles jalouses me regarder telle une fille menaçante, j’étais sur la bonne voie.

En grandissant, je comprenais mieux l’effet que j’avais sur les hommes. Mes formes m’avantageaient vu comment ils me regardaient tel un morceau de viande. S’ils croyaient que j’allais me jeter sur eux telle une catin, ils se mettaient le doigt dans l’œil. Je savais ce que je désirais : un homme riche. Je me mettais en quête de cet oiseau rare. Je mettais la barre haute avec un professeur : celui d’histoire. Il était entouré avec ses filles jalouses qui me pourrissaient la vie. J’allais les éliminer une à une. Je racontais des rumeurs les faisant passer pour des filles de joie, celles qui feraient n’importe quoi pour du sexe et convertissant les hommes « en folles » des discothèques. Le coup de grâce était que les sous-fifres engagés les avaient prises en position compromettante et elles étaient exposées au grand jour dans les casiers. Les rires envahissaient le bahut que j’en étais fière. Au moins j’étais libre de séduire mon professeur sans aucun obstacle. Alors que le cours était fini, je restais dans la salle jouant les filles désespérées demandant à mon prof de m’aider sur la période liée aux chocs pétroliers. En bon prof, il acceptait de m’aider. Il commettait l’erreur fatale. M’installant près de lui, il commençait son explication alors que je caressais subtilement sa main, remontant à son bras et à sa joue. Le pauvre garçon il semblait rougir mais ne pensait pas à me repousser. Alors je passais à la phase supérieure, caressant sa cuisse et presque l’intérieur. Alors qu’il tentait de me repousser, je le coinçais sur sa chaise. Etant à ma merci, je posais mon index sur ses lèvres, défaisant sa fermeture et on passait à l’acte. Le prof était fait comme un rat. Je lui disais que s’il ne me faisait pas passer à l’extérieur pour sa petite amie, je l’accuserais de viol. Il m’écoutait tel un bon petit toutou. Je profitais à ce moment-là d’une vie de richesse aux côtés d’un homme prêt à me donner pleins de présents pour s’assurer de mon silence. Seulement, monsieur préférait voir une autre plutôt que moi dans son lit. Cela n’allait pas se passer comme ça. Mon plus fidèle serviteur allait m’aider à le coincer. Tout simplement, j’envoyais mon sous-fifre vers ma rivale en lui demandant d’être l’un des acteurs d’une scène de liaison. Dehors je prenais des photos pour le montrer à mon prof. Après la fin du cours, je les balançais. Stupéfait, là, je le faisais chanter disant que s’il ne voulait plus entendre parler de moi, il devait me filer du fric sinon je dirais tout à ma rivale. Monsieur avait décidé de fuir tel un trouillard.

Je n’avais plus de moyens de pression, plus un moyen d’être riche et surtout un employé encombrant. Alors qu’il m’offrait un cadeau, je décidais de m’en servir afin de passer mes épreuves de fin d’année. Je restais une femme accessible, étant même son amie et il m’aidait dans les épreuves que je passais haut la main. Alors qu’il pensait à la fin être mon petit ami, je le larguais telle une vieille chaussette en lui disant que pour être près de moi, il faudrait avoir la taille nécessaire. J’étais cruelle mais je n’allais pas baisser dans mes exigeances.

Avec un dossier comme le mien, je pouvais réaliser le rêve de rentrer dans des études de droit pour être avocate. Je voyais de grandes perspectives pour moi, être respectée comme personne. Seulement je pouvais croire au père Noël pour avoir l’argent nécessaire. Je décidais de tenter ma chance dans le mannequinat. Si je faisais autant d’effet à ses hommes, alors sur le podium je ferais un malheur. J’étais belle et on pouvait m’admirer. Seulement, je ne m’attendais pas à une vie où les coups bas étaient présents comme de parler dans le dos, de lancer des rumeurs. Certes, je pouvais manipuler afin d’arriver à mes fins, mais là ce qu’elles faisaient c’était de l’amusement gratuite pour filles superficielles. Je me souvenais de l’une d’entre elles qui m’avait ridiculisé sur le podium avec la robe de mariée en fermeture déchirée. C’était un traumatisme que je n’oublierais jamais. Aussi, ses regards de pervers qui se jetaient sur moi, et en particulier ce photographe qui me demandait à faire des poses bizarres. On ne me reprendra plus à tenter cette expérience. Ce n’était pas un monde pour moi. J’avais de la valeur. Jamais je ne serais comme ses filles. Je préférais rentrer et tenter ma chance ailleurs.

J’avais 22 ans et avec le bagage que j’avais, c’était difficile de trouver sa place. Une opportunité s’offrait à moi avec agente d’immeuble. Je décidais de passer les examens pour faire ce métier et j’obtenais des résultats plus que positifs. D’ailleurs, je trouvais du boulot au sein de l’une des principales agences de la ville. En me montrant à la fois classe, charmante et élégante, j’obtenais du succès. J’étais fière de ce que j’entreprenais. Je voyais bien particulièrement les yeux de mon patron se posaient sur mes formes. C’était flatteur et faut dire, avec ce qu’il possédait comme argent, je ne disais pas non. J’obtenais même des cadeaux, et à force de le fréquenter, de le séduire quelque peu jouant la carte à la fois de la subtilité et de la femme fatale, il me demandait de l’épouser. J’avais dit oui arrivant enfin au confort que je désirais tant et lui seul me l’offrait.

Seulement je n’étais pas heureuse. L’argent était juste un moyen de couvrir mes besoins mais le bonheur manquait à l’appel surtout que mon époux m’affichait comme si j’étais une potiche de service. Je pourrais divorcer mais non. J’étais passée par beaucoup d’épreuves avant d’atteindre ce statut. Il était hors de question de revenir en arrière.

Parmi mes rencontres pour faire mon travail, celle avec Tyson était spéciale. Alors qu’il avait fait appel à mes services pour trouver un appartement. Ce bel homme était plutôt séduisant. Il avait un petit truc qui le rendait unique et exceptionnel à mes yeux. D’ailleurs, j’avais remarqué en lui une vulnérabilité, une sensibilité derrière cette apparence de dur à cuire qui le rendait bien plus intéressant et m’attirait.

J’avais une envie irrépressible de le revoir. J’avais résisté à la tentation de communiquer, mais seulement elle était si forte que finalement j’y cédais. Alors que mon mari était parti en voyage d’affaires, je simulais un vol qualifié avec entrée par effraction. Je me donnais même des coups pour rendre mon histoire crédible. Me comportant en victime, je l’appelais versant de fausses larmes en l’appelant au secours. D’ailleurs il venait de suite ce qui me satisfaisait amplement.

Je n’allais pas m’arrêter en si bon chemin, ce n’était pas mon genre voyons. Lors de sa venue, il m’avait laissé son numéro. Je l’avais appelé régulièrement inventant de faux prétextes pour l’attirer vers moi. J’en venais à discuter de tout avec lui qu’une profonde amitié naissait avec celui-ci. J’en venais même à désirer davantage qu’une simple relation amicale. Le voir tenir à sa femme comme il le faisait même si elle était décédée me rendait des plus jalouses. Même si j’étais mariée, Tyson ne me laissait pas indifférente que même il me prenait de vouloir par moment balancer tout à terre pour ce canon. Etais-je prête à faire une telle connerie avec les conséquences que cela engendrait ? Là, tout était la question et le dilemme qui se posait dans mon esprit.
     
 


 
Code:

    <X> Hilarie Burton</X>+ Minka E. Carter


Dernière édition par Minka E. Karter le Lun 22 Sep - 12:00, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Derrière chaque grand homme se cache une femme. Et derrière chaque grande femme ? Bah une paire de talons hauts. Dim 21 Sep - 22:29

Bienvenue, merci à toi de bien vouloir tenter mon scénario. Je plussoie les modifications que tu as apportées au niveau de l'avatar et du pseudo ... c'est d'enfer.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Derrière chaque grand homme se cache une femme. Et derrière chaque grande femme ? Bah une paire de talons hauts. Dim 21 Sep - 22:33

Merci beau gosse canon que tu es pour ce bel accueil :D Oh, je suis touchée, ravie que ça te plaise :D
Revenir en haut Aller en bas

avatar


┇ MESSAGES : 1111

MessageSujet: Re: Derrière chaque grand homme se cache une femme. Et derrière chaque grande femme ? Bah une paire de talons hauts. Lun 22 Sep - 8:40

Bienv'nue à toi et bon courage pour ta fichette ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Derrière chaque grand homme se cache une femme. Et derrière chaque grande femme ? Bah une paire de talons hauts. Lun 22 Sep - 9:30

Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas

avatar


I wanted you to fight for me!
┇ MESSAGES : 655

MessageSujet: Re: Derrière chaque grand homme se cache une femme. Et derrière chaque grande femme ? Bah une paire de talons hauts. Lun 22 Sep - 13:13

bienvenue parmi nous (a) avant de te validé il faut l'accord de Tyson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Derrière chaque grand homme se cache une femme. Et derrière chaque grande femme ? Bah une paire de talons hauts. Lun 22 Sep - 13:48

Merci beaucoup. Bien sûr, aucun soucis.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Derrière chaque grand homme se cache une femme. Et derrière chaque grande femme ? Bah une paire de talons hauts. Lun 22 Sep - 17:24

Me voila en retard, comme toujours, en ce qui me concerne ta présentation est la quintessence de la perfection.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Derrière chaque grand homme se cache une femme. Et derrière chaque grande femme ? Bah une paire de talons hauts. Lun 22 Sep - 17:27

Oh merci beau brun, je suis touchée comme jamais
Revenir en haut Aller en bas

avatar


FAF GAME du mois de juillet
┇ MESSAGES : 295

MessageSujet: Re: Derrière chaque grand homme se cache une femme. Et derrière chaque grande femme ? Bah une paire de talons hauts. Lun 22 Sep - 19:25

Bienvenue parmi nous :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Derrière chaque grand homme se cache une femme. Et derrière chaque grande femme ? Bah une paire de talons hauts. Lun 22 Sep - 19:29

Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas

avatar


┇ MESSAGES : 107

MessageSujet: Re: Derrière chaque grand homme se cache une femme. Et derrière chaque grande femme ? Bah une paire de talons hauts. Mar 23 Sep - 13:06

Et bah, bienvenue à toi ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Derrière chaque grand homme se cache une femme. Et derrière chaque grande femme ? Bah une paire de talons hauts. Mar 23 Sep - 16:28

Merci
Revenir en haut Aller en bas

avatar


I wanted you to fight for me!
┇ MESSAGES : 655

MessageSujet: Re: Derrière chaque grand homme se cache une femme. Et derrière chaque grande femme ? Bah une paire de talons hauts. Sam 27 Sep - 19:37

Féliciation.

désolé du retard j'ai lu ta pres du boulot mais je ne pouvez pas poster :( vu que j'étais sur le tel, j'ai beacoup aimé ton histoire et c'est avec plaisir que je te valide * tu sais pas que j'avais mit Hilarie Burton a la base pour l'ex femme de mon Roman *


Bienvenue dans la communauté Family and Friends, tu fais a présent partis a présent des habitants de Newcastle. Puisque tu viens de finir ton histoire et que tu as été validé par le staff.


Tu peux a présent poster tes Scenarii. Ainsi que tes demande de demande a tout genre qui te permettront de vivre dans la magnifique notre magnifique ville.


N'hésite pas nous faire de la pub et voter pour le forum :) mercii
Nous espérons que tu passeras de merveilleux moments en notre compagnie !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Derrière chaque grand homme se cache une femme. Et derrière chaque grande femme ? Bah une paire de talons hauts. Sam 27 Sep - 19:44

Ce n'est pas grave et merci beaucoup, c'est très gentil :D Oh, non du tout oops. Je m'occupe des demandes de ce pas
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Derrière chaque grand homme se cache une femme. Et derrière chaque grande femme ? Bah une paire de talons hauts.

Revenir en haut Aller en bas

Derrière chaque grand homme se cache une femme. Et derrière chaque grande femme ? Bah une paire de talons hauts.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Et derrière ce grand gamin qu'est Spider Man se cache la magnifique A&Fitch! o/
» [RP] Les Ames liés
» On ne vit que deux fois.
» Let's go on a trip, baby !
» Dilys, femme naine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Friends and Family :: 
 :: Présentations :: Validées
-