AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Looks like someone here got his ass kicked (Minka)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Looks like someone here got his ass kicked (Minka) Dim 28 Sep - 3:59


Looks like someone here got his ass kicked
Feat. Tyson & Minka


J'avais eu une journée plus que difficile cette opération de routine avait partie en couille et au final notre plan parfaitement huilé fini par avoir du sable de l'engrenage. Me retrouvant avec une balle dans l'épaule je du accepter de me faire examiner par cet empaffé de chirurgien et ceux qui me connaissent vous diront qu'il ne s'agissait pas là d'une mince tâche.  Perdant patience je décidai de répudier le médecin prétextant qu'il n'était pas question qu'il pose ses sales mains de non Australien de naissance sur moi et je décidai de m'improviser médecin au grand dam du personnel médical en place. Je m'attendais à voir des gens rappliquer histoire de me faire la morale mais bon j'étais prêt à toute éventualité puisque j'avais placé ma plaque du service de police juste à côté de moi. Malheureusement cette bastonte que j'anticipais n'eus jamais lieu … que des fiottes au sein du personnel médical. Pfffffffffffffff

Arrivé chez moi je commençais à ressentir les effets de la douleur et retirant mon t-shirt je remis en place l'écharpe qui retenait mon bras. Saisissant les cachets qui m'avait été prescrit j'entrepris de lire la notice.

Démérol  consommer avec de l'eau, l'absorption d'alcool est fortement déconseillée. Roulant les yeux en guise de dépit je pris ma bouteille de scotch. Je te jure, tous des lopettes. Pourquoi gaspiller l'eau quand on a du scotch. Je pris la bouteille et j'en bu une bonne rasade histoire de faire passer mes cachets et rapidement je tombai sur le lit afin de sombrer dans un profond sommeil. Mon sommeil était profond, à un point tel, que je rêvais à des éléphants roses gambadant allègrement dans les prés avec des licornes aux teintes fuchsia. Et puis je me réveillai en sursaut lorsque j'entendis mon téléphone retentir. Non mais quel est le nom de la salope qui ose m'appeler à une telle heure? Attrapant mon portable je vis le nom de Minka apparaître sur l'écran. Oups!!! Ta gueule le gros. Prenant l'appel je pouvais réaliser aisément qu'un truc n'allait pas. Minka je comprends rien de ce que tu me dis. En effet ce qu'elle disait se voulait plus qu'inaudible puisqu'elle semblait vouloir parler en même temps qu'elle pleurait … c'était soit ça ou mes cachets me rendait stupide. Écoute viens chez moi, on en parlera de vive voix car je comprends rien à ce que tu me dis. Me levant puisqu'elle me confirma qu'elle allait venir me rejoindre je me dirigeai vers la cuisine histoire de nous faire du café et je tentai d'enfiler une chemise mais avec mon bras c'était loin d'être une mince tâche je passai donc en vitesse par ma chambre et j'enfilai un t-shirt malgré la complexité de la chose.

Le café était maintenant prêt et c'est alors que j'entendis sonner. Me dirigeait vers la porte, le bras en écharpe, je finis par ouvrir et c'est alors que je la vis dans un bien piètre état … ce coquard au dessus de son œil droit n'était pas joli à voir. Et moi qui croyait être le seul à s'être fait botté le train. Je vis son regard. T'as raison c'est pas drôle. Entre ma princesse. Je passai mon bras autour de sa taille – le bon on s'entend – et l'embrassant sur la joue j'avançai en sa compagnie alors que je refermai derrière nous. Installe toi à table et s'il te plait sers nous le café le temps que j'aille chercher ce qu'il faut pour te soigner.



electric bird.  Modifié by Tiny Boy
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Looks like someone here got his ass kicked (Minka) Mer 1 Oct - 19:54


Tyson&Minka❧ Looks Like Someone here got his ass kicked.

Mon époux était mou du genou pour partir voir ses potes alors que je suivais mon épisode de The Blacklist à la télévision. Je craignais de le voir me demander de le suivre. Non mais s’il croyait que j’allais rester dans mon coin, il se mettait le doigt dans l’œil. Je montais le son avec la télécommande pour contrecarrer sa manœuvre. Ca fonctionnait puisqu’il était parti sans dire au revoir.

Maintenant seule, mon désir était de voir ce canon de Tyson. J’étais prête à tout pour l’attraper dans mes filets. Il ne le savait pas encore mais jamais il ne m’échappera. Je me ferais passer pour une femme battue par son mari pour attiser son côté protecteur qu’il prendrait soin de moi. Je m’infligeais des coups au ventre et à mon œil droit pour rendre mon histoire crédible. Je me préparais à mon rôle, commençant à verser des larmes puis je l’appelais. Je jouais la fille perdue et désorientée pour l’attendrir en parlant de manière inaudible. C’était calculé pour l’inciter à m’inviter chez lui. En l’écoutant, j’obtenais ce que je désirais qu’en pleurant, je confirmais ma venue.

Raccrochant le téléphone, je m’habillais de manière sobre et classe pour aller le rejoindre. J’avais pris soin de ne pas toucher mon visage pour rester crédible. Etant prête, je partais avec la voiture.

Le trajet se passait normalement. Je me garais tranquillement devant chez lui. Je sonnais à la porte. En le voyant avec le bras en écharpe, je le regardais tristement en jouant mon rôle caressant délicatement sa joue pour l’émouvoir qu’il satisfera tous mes caprices rien que pour me voir sourire. Ainsi, je le piègerais dans mes filets. Oh il faisait de l’humour que je jouerais celle incapable de parler sous le coup de l’émotion pour attirer son attention. Je lui faisais mon regard désapprobateur pleurant légèrement pour l’inciter à me faire rentrer. En l’entendant, je gagnais que je l’embrassais innocemment sur la joue effleurant le lobe de son oreille et souriant timidement pour l’hypnotiser que j’occuperais ses pensées.

Qu’est-ce qu’il t’est arrivé ? Je jouais celle inquiète pour l’attendrir qu’il fera tout pour me combler. Tu es un ange. Je le flattais pour le séduire.

Sentant son bras gauche autour de ma taille et son attention exquise, je caressais le dessus de sa main et son poignet pour le charmer qu’il me désirera alors que l’on rentrait à l’intérieur. Entendant la porte se refermer, j’effleurais légèrement son cou pour l’envoûter qu’il pensera irrationnellement. En l’écoutant, j’avais un plan en tête en étant charmante et désorientée pour attiser son côté chevaleresque qu’il me protègerait.

D’accord mon chou mais reviens vite, j’ai mal. Je faisais une moue pour l’influencer. J’effleurais délicatement le coin de ses lèvres pour le troubler que je le subjuguerais. J’allais à la cuisine fouillant dans l’armoire et prenant deux tasses. Je servais le café et j’amenais les tasses à la table m’asseyant tranquillement. J’attendais son arrivée pour lui offrir une vision de rêve inoubliable.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Looks like someone here got his ass kicked (Minka) Sam 4 Oct - 22:44


Looks like someone here got his ass kicked
Feat. Tyson & Minka


C'était plus fort que moi j'étais porté à plaisanter, c'était une façon bien à moi de relativiser les choses. Bien sur lorsque je la vis dans un aussi piètre état je sentis mon cœur se serrer dans ma cage thoracique après tout je n'aimais pas la voir ainsi. D'ailleurs c'est dans le but de lui faire comprendre que je m'étais bel et bien aperçu de son état que je m'étais permis de faire de l'humour. Ce baiser, tout aussi sensuel qu'innocent, qu'elle déposa contre ma joue n'avait pas été étranger à ce doux frisson qui m'avait traversé le corps. D'ailleurs sa délicate attention contre le lobe de mon oreille, qu'elle effleura subtilement du bout des lèvres, ainsi que son sourire d'une rare douceur n'avait pas été de nature à me laisser indifférent.

Je me suis fait câliné par Wolverine. Évidemment je remarquai l'incrédulité de son regard donc je revins sur mes propos. Une balle dans l'épaule, bref la routine. J'étais le genre de mec à ne me soucier que très peu de ce qui pouvait m'arriver … préférant plutôt m'attarder à ce qui pouvait arriver aux quelques gens à qui je pouvais tenir. De nous deux c'est toi l'ange. En effet j'avais plutôt l'impression d'être en enfer, je m'en voulais tellement d'avoir survécu à ma femme et mes filles que cela ne pouvait qu'expliquer ma forte propension à jouer les trompe la mort.

Mon bras autour de sa taille je la fis entrer et je dois avouer que cette douce et fine caresse contre le dessus de ma main et mon poignet n'était pas de nature à me laisser indifférent bien au contraire. Ses doigts effleurant , subtilement , l'arrière de mon cou je me sentais frémir mais je me devais de me retenir. Je me devais de chasser ces pensées irrationnelles de mon esprit, après tout elle était mariée.

Je serai si rapide que tu ne t'apercevras même pas de mon absence. Son index effleurant subtilement le coin de mes lèvres n'avait pas été sans me laisser songeur et puis il y avait ce regard qu'elle me lançait qui était de nature à me troubler. Craignant que le tout ne dérape je préférai retraiter en direction de la salle de bain histoire d'aller chercher le nécessaire afin de la soigner. Revenant vers elle ,trousse de soins en main, je ne pus qu'admirer la vue qu'elle m'offrait. Tu as eu le temps de t'ennuyer ? Je lui souris Ou as-tu mal? Je pris place près d'elle ouvrant la trousse alors que je commençais à nettoyer les plaies qu'elle avait au visage.



electric bird.  Modifié by Tiny Boy
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Looks like someone here got his ass kicked (Minka) Ven 10 Oct - 13:57


Tyson&Minka❧ Looks Like Someone here got his ass kicked.
Tyson était attentionné que le laisser filer serait un crime. En jouant la fille perdue, j’attiserais son côté protecteur qu’il s’occupera de moi. J’userais de mes atouts pour en faire ma proie et le croquer. Voyant sa réaction, ma stratégie fonctionnait que je jouerais les désorientées pour l’envoûter qu’il ne se douterait pas de mes réelles intentions. Le sentant frémir, j’effleurais subtilement son bras gauche pour l’hypnotiser que j’occuperais ses pensées. Le sentant succomber, je caressais ses cheveux pour le charmer. Alors qu’il faisait de l’humour, je jouerais les inquiètes pour l’émouvoir qu’il voudra me voir sourire. Je le regardais incrédule pour attirer son attention. En l’entendant, je pleurais pour le toucher qu’il me comblera.

Tu mériterais tellement de douceurs. Je caressais l’intérieur de sa main avec mon pouce le regardant entre douceur et perversité pour le faire frémir qu’il pensera irrationnellement. Comment tu te sens bel ange ? J’étais à son écoute pour le mettre en confiance et ensuite je le piègerais. Il était modeste mais je le complimenterais pour le charmer. Tu es charmant. Je caressais innocemment son torse pour le faire craquer qu’il ne me résistera pas.

Le sentant succomber et gardant son bras autour de ma taille, j’effleurais son menton pour le titiller qu’il me verrait comme la femme idéale. Le voyant charmer, je griffais légèrement sa main pour l’enflammer. Le sentant résister, je jouerais de regards tendres et coquins qu’il me réclamera. En l’écoutant, j’effleurais son avant-bras jouant les gênées.

Si je cligne des yeux, tu seras là ? Je mordillais mon index perversement pour éveiller du désir qu’il m’embrassera. Le voyant succomber, j’embrassais innocemment sa joue pour l’encourager.
Pendant son absence, j’avais servi le café. Le voyant avec le nécessaire, j’effleurais mes jambes coquinement pour le torturer qu’il succombera. Sa réaction m’enchantait que je tortillais mes cheveux pour le désorienter. Le voyant protecteur, j’effleurais malicieusement mon cou.  

Non, tu es revenu tel un héros. Je le flattais embrassant subtilement le dessus de sa main. Pour te remercier d’être présent pour moi, voilà le café. Je tendais sa tasse me montrant serviable pour servir mes intérêts. Je buvais un peu léchant perversement ma lèvre pour le tenter. En l’écoutant, j’utiliserais mon corps pour le séduire. Je pleurais emmenant sa main de mon ventre à mes cuisses pour attiser sa sympathie qu’il proposera de m’héberger. J’aurais tout pouvoir pour le posséder.  

A ses endroits-là. Je pleurais restant dans mon rôle qu’il m’aidera. Je suis perdue. Je jouais les peureuses. Tu peux m’aider ? Je le regardais tristement caressant légèrement son front pour l’influencer. J’ai peur de lui. Je baissais mon regard. Pardon, j’en demande trop. Je posais ma tête sur son épaule pour l’attendrir qu’il me prendrait contre lui. Je m’en voudrais s’il t’arrivait quelque chose. J’enroulais mon bras autour de sa taille frôlant coquinement le bas de son dos et ses fesses pour l’inciter au vice.

En jouant subtilement l’amie effrayée, je le monterais contre mon mari qu’il me porterait secours. Là, j’en ferais mien.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Looks like someone here got his ass kicked (Minka) Dim 19 Oct - 3:13


Looks like someone here got his ass kicked
Feat. Tyson & Minka


J'avais beau être un dur je n'étais pas insensible au regard d'une charmante jeune femme et croyez moi du charme la belle Minka était loin d'en manquer … très loin même.  Son regard, tout aussi attendrissant qu'envoûtant, ne me laissait pas indifférent et – bien évidemment – cette façon qu'elle avait de me toucher ne pouvait que m'inciter à baisser ma garde. Ses doigts contre mes cheveux ne pouvaient que me faire frissonner et bien entendu la voir pleurer ne pouvait que raviver mon instinct protecteur. Passant mon bras gauche autour de sa taille je tentai de me montrer protecteur.

Je lui souris timidement lorsqu'elle me dit que je mériterais tant de me voir couvrir de douceurs, c'était tellement adorable de l'entendre me dire ce genre de choses. Ne sachant pas trop ce que je devais lui répondre je me laissai faire en sentant son  pouce  caresser l'intérieur de ma main et puis son regard , plus que pervers et insistant, se voulait de nature à me troubler. Je vais bien ma princesse.  Je n'avais plus trop l'habitude de recevoir ce genre de compliment mais je dois avouer que cela m'était très agréable. Dis pas de conneries. Tu cherches à me faire rougir?

Cette façon qu'elle avait d'effleurer mon menton, de me caresser le torse et de griffer ma main ne pouvait que m'enflammer et faire monter le désir en moi mais je savais que cela n'étais pas bien … je n'avais pas le droit de me montrer faible et de briser son couple.  Je me refusais à céder mais pourtant la douceur de sa main remontant contre mon avant bras m'incitait de plus en plus à m'abandonner aux démons de la tentation.

Je ferai encore plus vite que ça.  La douceur de ses lèvres venant se déposer contre ma joue avait été de nature à me faire frémir de désir, si bien que je me sentis défaillir. La laissant seule , un bref instant, je préférai opter pour ce qu'il y avait de plus sage soit de fuir la tentation. Bien sur la fuite n'est jamais une option et je le réalisai d'autant plus à mon retour alors qu'elle joua la femme fatale en laissant ses jambes s'effleurer tout en me foudroyant d'un regard tout aussi pervers que provocateur … la voir se tortiller les cheveux tout en me fixant du regard , glissant même sa main contre son cou d'un geste purement provocateur, se voulait de nature à me déstabiliser.

Je tiens mes promesses. Je lui souris lorsqu'elle me dit que j'étais son héros. Merci c'est gentil.  Sa main remontant contre la mienne m'avait fait frissonné et je m'emparai de la tasse qu'elle me tendit la regardant tremper ses lèvres dans la sienne. La voir se lécher la lèvre me troublait et histoire de commettre une boulette monumentale je préférai m'enquérir de son état et c'est alors qu'elle prit ma main afin de m'emmener à toucher ses cuisses et son ventre. J'étais tout retourné, la savoir si mal en point me tuait.

Utilisant ma main libre, l'autre bras étant en écharpe, je lui caressai la joue afin de me montrer réconfortant. T'en fais pas ma belle je vais veiller sur toi. Bien que triste de la voir dans un tel état je me sentais également en colère … furieux contre le responsable de son état. Tu sais bien que oui.  Son regard m'envoûtait de plus en plus et sa main me caressant le front ne pouvait que contribuer à ce que je devienne de plus en plus irrationnel dans ma prise de décision.  Peur de qui?  Bien sur j'avais un doute de l'identité de l'homme de qui elle avait peur mais je préférais qu'elle me le confirme. Embrassant son front je lui relevai la tête afin de glisser ma main contre sa joue. Je la regardai , sans dire le moindre mot, mon regard plus que compatissant se voulait fort révélateur et puis je glissai ma main dans ses cheveux lorsqu'elle posa sa tête contre mon épaule.  T'en fais pas pour moi le danger et le risque c'est mon pain quotidien, si je voulais d'un métier peinard je m'ouvrirais un café au centre-ville. Je lui souris. De nous deux si quelqu'un doit se faire botter le cul ce ne peut être que moi. Abîmer un visage aussi joli que le tien est un crime … un crime qui ne peut pas demeurer impuni. Son bras autour de ma taille me procurait un sentiment de bien être et sa main glissant contre le bas de mon dos ne put que me procurer le plus insoutenable des frissons.

Je sentais bien que , de plus en plus, je tombais sous l'emprise de son pouvoir de séduction. Bien sur je tentais de lui résister mais combien de temps allais-je tenir?



electric bird.  Modifié by Tiny Boy
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Looks like someone here got his ass kicked (Minka) Ven 24 Oct - 0:54


Tyson&Minka❧ Looks Like Someone here got his ass kicked.
Je serais subtile et entreprenante pour piéger Tyson. Le sentant succomber, j’effleurais son épaule. Le sentant charmer, je caressais malicieusement le haut de son dos pour le faire fondre qu’il pensera irrationnellement. Sentant son bras autour de ma taille, je souriais le voyant prévenant.

Voyant sa réaction, j’effleurais sa main. Le sentant frémir, je griffais son poignet pour l’enflammer. En l’entendant, je serais amicale pour endormir sa méfiance que je le possèderais.

C’est douloureux ? J’effleurais son bras en écharpe. Le voyant troubler, je mordillais coquinement mon index. En l’écoutant, je le flatterais pour le séduire. C’est la vérité. Je relevais sa manche griffant son avant-bras pour l’émoustiller. Exact bel ange. Je lui faisais un clin d’œil. Ca fonctionne ?

Le voyant succomber, je caressais le haut de sa jambe pour le torturer. Le sentant résister, j’attiserais son côté chevaleresque en jouant la désespérée qu’il me protègera. Le voyant charmer, je griffais son nombril sous son haut pour le faire frémir qu’il m’embrassera. En l’écoutant, je pleurais pour l’attendrir qu’il désirera me voir sourire.

Reviens-moi. Je faisais une moue.

Admirant sa réaction, j’embrassais innocemment son poignet le mordillant pour le chauffer. Le voyant attentionner, je l’attraperais en étant désemparée et perverse. Voyant sa réaction, j’effleurais ma tête caressant mon bras pour offrir une belle vision. Il était gentleman que j’effleurais sa joue.  

Tu es attentionné. J’étais émue. Le voyant déstabiliser, j’effleurais gênée presque l’intérieur de sa cuisse pour l’allumer. En l’entendant, je le complimenterais pour le charmer. Normal, tu es merveilleux. Le sentant succomber, je mordillais subtilement son avant-bras. Le voyant troubler, j’effleurais son menton. Le sentant charmer et prévenant, je pleurais l’approchant de l’intérieur de ma cuisse pour attiser son côté protecteur qu’il s’occupera de moi. En jouant la désespérée, il me sauvera.

Je souriais sous sa caresse rassurante. En l’écoutant, j’effleurais son oreille avec mes lèvres.

Je suis rassurée. En l’entendant, il me comblait que j’embrassais innocemment sa joue. Tu es un amour. Le sentant charmer, j’effleurais son torse sous son haut pour le faire craquer. En l’entendant, je jouerais l’effrayée pour rendre l’aveu crédible. C’est mon mari. Je jouais la désorientée pour attiser sa sympathie qu’il m’aidera.

Je le monterais contre mon mari qu’il voudra m’héberger pour ma protection. J’aurais tout pouvoir pour le croquer. Son attention était divine que j’embrassais et léchais perversement sa main pour le tenter. Je me plongeais dans son regard pour l’ensorceler. Son attention était divine que j’embrassais gênée innocemment son cou. En l’écoutant, je jouerais l’inquiète pour l’amadouer.

Je m’inquiète car tu comptes pour moi. Je jouais sur les sentiments pour l’amener à avouer les siens. Admirant sa réaction et en l’entendant, j’étais émue que je rentrais légèrement mon index à l’intérieur de ses lèvres pour l’hypnotiser qu’il succombera. Tu mérites de la tendresse. Je caressais l’intérieur de sa main avec mon pouce. Tu es un amour. J’effleurais coquinement ses fesses l’embrassant du bout des lèvres pour l’achever qu’il ne me résistera pas.

En étant maladroite, il ignorera mes véritables intentions.

©clever love.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Looks like someone here got his ass kicked (Minka) Dim 2 Nov - 2:45


Looks like someone here got his ass kicked
Feat. Tyson & Minka


Il n'y a que très peu de jeunes femmes qui pouvaient se vanter de parvenir à me déstabiliser, et à me faire perdre mes moyens, et Minka était l'une de ses rarissimes exception. Son sourire, l'éclat de son regard, la sensualité de sa voix, son charisme ainsi que sa prestance étaient de nature à me faire perdre mes moyens. Subjugué par son charme je ne pus que frémir sous la douceur de son approche alors qu'elle me caressa le poignet tout en le griffant. Je la désirais mais pourtant je me le refusais, après tout la belle était mariée.

La douleur c'est relatif. Je m'exprimai de la sorte alors que je laissai libre cours à mon ego de macho. Sentant sa main me procurer une douce et divine caresse alors qu'elle parcouru mon bras en écharpe je me sentais de plus en plus défaillir alors que je n'avais de yeux que pour cette vue plus qu’envoûtante qu'elle m'offrait alors qu'elle se mordilla l'index. C'est une vérité plus qu'agréable à entendre. Sa main remontant contre mon avant bras je ne pouvais que me délecter de ce qu'elle me faisait et lui demandant si elle cherchait à me faire rougir je ne pus que sourire au gré de ce qu'elle me dit. Je dois admettre que tu t'en tire plutôt bien en ce sens.

Sa main remontant contre le haut de ma cuisse, l'effleurant du bout des doigts, ne pouvait que contribuer à me faire monter en moi l'expression de ce désir inavouable qui me hantait la concernant depuis déjà si longtemps. J'avais beau être fermement résolu à lui résister elle parvenait à ébranler mes convictions et cette façon qu'elle avait de m'allumer, alors qu'elle me griffa sensuellement le nombril, s'en voulait un bel exemple. En l'écoutant se confier et , la voyant verser quelques larmes, je ne pouvais que m'émouvoir au vu de ce qu'elle vivait.

Faisant l'aller retour à la vitesse de l'éclair je revins avec ce qu'il fallait pour la soigner mais c'était sans me douter de ce qu'elle tramait. De retour, m'affairant à la soigner, je ne fus pas sans frémir au gré de ce baiser qu'elle déposa à la base de mon poignet. La regardant se caresser le bras tout en inclinant la tête vers l'arrière je ne pouvais que me délecter de cette vue , quasi imprenable, qu'elle m'offrait.

Sa main remontant contre l'intérieure de ma cuisse n'était pas sans me perturber, je n'avais pas le droit de m'abandonner de la sorte mais pourtant je n'avais plus la force de lui résister. L'entendre me complimenter ne pouvait que me troubler encore plus. Jouant la carte de l'humilité je préférai ne rien ajouter et c'est alors qu'elle entrepris de m'enflammer alors qu'elle mordilla subtilement mon avant bras et me caressant la base du menton. La voir en larmes ne pouvait que m'attendrir si bien que je me laissai faire lorsqu'elle attrapa ma main afin de la guider contre l'intérieur de sa cuisse. Subjugué et envouté je me laissai aller à la caresser m'abandonnant à ce fort désir qu'il m'était maintenant impossible de contrôler.

Ses lèvres frôlant mon oreille ne pouvait que me faire frémir. Ses lèvres remontant contre ma joue était d'une douceur incomparable et que dire de ses mains remontant contre mon torse si ce n'est qu'elles étaient de nature à me rendre littéralement fou de désir. Lorsque je l'entendis m'avouer que le responsable de son état n'était autre que son mari je dois avouer que je ressentais la folle et furieuse envie de le démonter mais pour le moment je me devais de m'occuper de la belle femme. Je te promets de le lui faire payer.

Le désir qu'elle éveillait en moi était de nature à m'emmener à penser et à agir de manière plus qu'irrationnelle. Ses lèvres contre ma main , et ensuite contre mon cou, avaient tôt eu fait de me troubler et lentement j'entrepris de lui couvrir l'épaule de baisers.

Ça me touche. Je n'étais pas le type de mec à donner dans les sentiments et puis il faut dire qu'il n'y avait que très peu de gens qui semblait tenir à moi mais l'entendre me faire de tels aveux ne pouvait que m'embrouiller l'esprit. Incapable de me détacher de son regard j'entrepris de lécher son doigt lorsqu'elle le glissa entre mes lèvres. Frémissant de désir, fébrile, au gré de ses caresses je remontai une de mes mains contre le bas de son dos tout en savourant la douceur de ses lèvres contre les miennes.




electric bird.  Modifié by Tiny Boy
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Looks like someone here got his ass kicked (Minka) Sam 8 Nov - 3:08


Tyson&Minka❧ Looks Like Someone here got his ass kicked.
J’userais de charme pour posséder Tyson. En étant désorientée, j’attiserais son côté chevaleresque qu’il s’occupera de moi. Le sentant succomber, j’embrassais sa main pour le troubler que j’occuperais ses pensées. Le sentant résister, j’utiliserais mes atouts pour le piéger qu’il m’appartiendra. En l’écoutant, je serais amicale pour le mettre à l’aise que je l’attirerais vers moi.

Au besoin, je suis là. J’effleurais ses lèvres avec mon index. Je souhaite t’éviter toute souffrance. Je faisais une moue pour l’émouvoir qu’il voudra me voir sourire. Le sentant succomber, je griffais sa main droite pour le faire frémir qu’il m’embrassera. En l’entendant, je le flatterais pour le charmer.

Tu mérites d’en entendre pleins. J’effleurais son cou. Admirant sa réaction, j’effleurais le début de son dos le griffant coquinement sous son haut pour le chauffer. Il était gentleman que je serais subtile et entreprenante pour m’approcher de lui.  

Tu es un prince. Je léchais malicieusement son index.

Le voyant succomber, je frôlais perversement ses fesses et le bas de son dos pour le faire craquer. Le sentant mien, je jouerais la désorientée pour l’attendrir qu’il me prendra contre lui. Sa réaction m’enchantait qu’en relevant sa manche, je mordillais coquinement son bras. Admirant sa réaction, je pleurais sur son torse pour attiser sa sympathie.  

Le voyant revenir, je serais perverse pour le piéger. Il était prévenant qu’en voyant sa réaction, j’effleurais sa jambe griffant malicieusement l’intérieur pour l’enflammer que je l’obsèderais. Admirant sa réaction, j’effleurais ma poitrine pour l’hypnotiser.

Le sentant mien, je m’approchais dangereusement de son intimité caressant perversement son torse pour l’allumer. Le voyant troubler, je le complimenterais pour le toucher qu’il me montrera ses sentiments. Le sentant frémir, je léchais innocemment son avant-bras laissant mon souffle agir sur son cou pour l’émoustiller. Ma stratégie fonctionnait que je savourais sa caresse l’approchant vers mon ventre pour attiser son côté protecteur qu’il m’aidera.  

Le sentant succomber, j’effleurais son menton avec mes lèvres. Le voyant charmer, je posais ma tête contre son torse caressant sa cuisse pour le torturer. En l’écoutant, je gagnais qu’en jouant l’effrayée, je l’amènerais à tout faire pour me protéger de mon époux quitte à m’héberger et  je le possèderais.  

Tu es exceptionnel. Je jouais l’inquiète. Sois prudent car il est dangereux. Je pleurais. Je serais perdue sans toi. J’avouais mes sentiments pour l’amener à se confier que je le piègerais.

Le sentant mien, je jouais de regards tendres et coquins qu’il me réclamera. Le voyant troubler, j’effectuais un mouvement sulfureux avec son index entre mes lèvres léchant malicieusement son poignet pour le provoquer. Ses attentions étaient divines que je léchais gênée discrètement son cou. En l’entendant, je le flatterais pour le séduire.

Tu mérites le meilleur bel ange.

Le voyant toucher, j’effleurais sa joue. Son attention était exquise que je l’approchais de ma poitrine pinçant subtilement ses fesses pour l’exciter. Le sentant frémir, ses caresses étaient divines que je l’embrassais fougueusement, griffant et léchant coquinement son torse sous son haut pour l’achever. Je baissais mon regard pour l’amadouer qu’il craquera.

©clever love.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Looks like someone here got his ass kicked (Minka)

Revenir en haut Aller en bas

Looks like someone here got his ass kicked (Minka)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (F) Ruth Negga (négociable) | So who needs their ass kicked now ?
» Katharina Everleigh-Jules Summers • feat Minka Kelly
» (F/PRIS) MINKA KELLY
» CHERRY-LILY WALTER ► minka kelly
» Eliah Eva Caldeira ►Minka Kelly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Friends and Family :: 
 :: Eastern :: Habitations :: n°114 - Tyson M. Blake
-